MISE À JOUR: 25/02/19 13H40: 
Olivier Primeau vient de répondre officiellement à ce recours. La réponse ici.


Il y a deux mois, Olivier Primeau faisait une grande annonce alors qu'il clamait organiser « le plus gros festival Hip-hop/ Urbain au Canada » cet été, à Montréal. Bien sûr, on était tous excités parce qu'Oli Prime est bien connu pour ses gros partys, mais le Beachclub, c'est loin pas mal de la métropole. Toutefois, on ne savait pas à quoi s'attendre, d'abord parce que celui-ci aurait lieu sur l'Esplanade du Stade olympique, et non au Parc Jean-Drapeau ou au Quartier des spectacles comme nos plus gros festivals.

À lire aussi: Olivier Primeau lance un nouveau gros festival de musique à Montréal

Pour une grande surprise, on en a eu toute une. Comme on est habitué aux promesses de « ça va être big » d'Olivier, on voulait attendre la programmation pour capoter. Ça y est, elle est sortie, et on peut tous capoter.

Des gros noms comme Cardi B, Future, Snoop Dogg, Ludacris, Sean Paul et Tyga s'en viennent à Montréal les 18 et 19 mai 2019. 

@olivierprimeaubcembedded via  

La vente a commencé jeudi dernier, le 21 février à 12h, et c'était déjà la folie: il fallait faire la file d'attente virtuelle pour mettre la main sur les passes 2 jours à 170$. Après seulement 1h, c'est 50% des passes qui étaient vendues, et la file virtuelle ne semblait diminuer parce que l'attente pour mettre la main sur des billets était interminable. 

À lire aussi: Le Beachclub de Pointe-Calumet n'ouvrira pas ses portes avant juillet

Toutefois, plusieurs Québécois ont mentionné s'être sentis nargués à cause des frais de service et des frais de livraison qui font monter la facture de 29,75$ par billet pour le service, et 16,50$ pour le total. Les consommateurs qui achetaient un seul billet se ramassaient donc à payer 216,25$, et plusieurs ont expliqué qu'ils l'ont payé parce qu'ils avaient attendu 1h pour ces billets et voulaient aller au festival, mais ont senti que c'était des « frais déguisés » et auraient aimé le savoir avant de faire la file, comme la loi le suggère. 

Via MetroMetro

Via Capture d'écran - Facebook oliprimeau

Via Capture d'écran - Facebook oliprimeau

Via Capture d'écran - Facebook oliprimeau

L'homme faisait référence à la loi sur l'annonce d'un prix tout inclus:
« Une publicité pour un produit ou un service doit annoncer un prix « tout inclus ». Cela signifie que ce prix comprend toutes les sommes que vous devrez payer pour acheter le produit ou le service.

Le prix tout inclus doit être mis davantage en évidence que les sommes qui le composent. Autrement dit, le commerçant doit faire ressortir le prix total du bien ou du service.

Cette obligation s’applique à tout type de message publicitaire : publicité à la télévision ou à la radio, affiche dans un magasin, etc. »

Ce matin, c'est officiel: un recours collectif vient de sortir alors qu'on demande à ce qu'un remboursement partiel soit fait: 

« Le 25 février 2019, notre cabinet a déposé une demande d’autorisation d’exercer une action collective contre le Festival Metro Metro. Cette demande vise à obtenir un remboursement partiel du prix des billets pour tous les consommateurs qui ont subi un préjudice en raison des frais de service et de livraison et en raison des modifications unilatérales du prix des billets. »

Tous les consommateurs québécois qui ont acheté des billets la semaine dernière, et qui ont payé ces frais, pourraient prendre part au recours

Aujourd'hui, alors que c'est 65% des billets qui sont vendus, on a annoncé une augmentation du prix. Toutefois, les frais de service de 29,95$ n'y sont plus. Le montant total est donc similaire (218,44 aujourd'hui, et 216,25$ la semaine dernière), mais sans aucuns frais de service.

Via metrometro

INFOS À RETENIR SUR LE FESTIVAL

Quoi? Tout nouveau festival MÉTRO MÉTRO

Quand? 18-19 mai 2019, de midi à 23h

Où? Sur l’Esplanade Sun Life du Stade Olympique.

Pour toutes les informations sur ce recours, c'est ici. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter