On peut dire que le Québec ne se laisse pas faire ces temps-ci. Après la police et les ambulanciers, c'est au tour des conseillers en vin de se rebeller.

On le sait, ça fait un bout qu'ils négocient. On les comprend. Moi aussi, à 18$/heure (plus ou moins), je serais vraiment frue.

C't'une jooooke, ils ont clairement beaucoup de choses à savoir. Juste pour te donner une idée, il y a généralement over 5 000 sortes de vin disponibles à la SAQ et j'ai toujours trouvé que les conseils des gens sur le plancher étaient justes (même si souvent je regarde plus le prix que le cépage #getdrunkforless).

Bien que les négociations salariales soient suspendues jusqu'en janvier, le syndicat (SEMB-SAQ-CSN) encourage tous ses employés à faire pression durant le temps des fêtes et à se vêtir d'un bas de pyjama, d'un jeans troué ou du fameux pantalon couleur armée.

La bonne nouvelle c'est que si t'es vraiment pas motivé à t'habiller pour sortir, personne va te remarquer. Un vrai espion russe. Dans le cas contraire, tu diras juste que tu supportes la cause... #legit.

Source : SEMB-SAQ (CSN) 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter