Les Québécois ne peuvent toujours pas consommer de romaine et voici ce qu'il se passe exactement - Narcity

Les Québécois ne peuvent toujours pas consommer de romaine et voici ce qu'il se passe exactement

On a trouvé la provenance de la laitue romaine infectée.

Mardi dernier, le 20 novembre, L’Agence de la santé publique du Canada a demandé aux résidents du Québec et de l’Ontario d'éviter complètement de consommer toute laitue romaine à cause d'une éclosion d’infection à la bactérie E. coli.

En cette date, c’était une quinzaine d'infections à la bactérie qui avaient été détectées au Québec. Depuis, deux nouveaux cas recensés, alors que notre province compte 17 des 22 cas recensés au pays. Les deux autres provinces qui ont été touchées sont l'Ontario avec 4 cas, et le Nouveau-Brunswick avec un cas, selon les données de l’Agence de la santé publique du Canada (ASPC).

Alors que plus d'une quarantaine de cas d'infection ont aussi été constatés aux États-Unis, la cause de la contamination n'avait pas été déterminée, et on ne comprenait pas pourquoi ce n'était que quelques provinces canadiennes qui étaient touchées et que la majorité des cas d’infections se retrouvaient au Québec.

Hier soir, on apprenait enfin la cause: Les autorités sanitaires américaines, ont confirmé que c'est seulement les laitues romaines issues du nord et du centre de la Californie qui sont touchées par l'infection. Inutile de préciser que le Québec semble être grand importateur de cet état américain. On pense par exemple à la populaire marque Andy Boy, qui provient de cet état. (Nous ne savons toutefois pas si cette laitue pourrait être touchée par l'infection.) 

De notre côté, de grosses mesures seront prises par le gouvernement du Canada afin qu'ils puissent bientôt acheter de la laitue de manière sécuritaire. D'abord, on informera les importateurs de l'industrie de ne pas importer de laitue de « régions suspectes identifiées dans l'enquête » jusqu'à nouvel ordre. Puis, des mesures de contrôles seront prises afin de s'assurer que de tels produits ne soient admis au Canada. 

L'industrie s'est également entendue pour identifier l'origine des produits ainsi que la date de sa récolte sur les étiquettes. De cette manière, cette laitue devrait éviter de se retrouver sur le marché. On prévient d'ailleurs que, si ces informations ne sont pas disponibles, il faut éviter le produit à tout prix. 

Pour l'instant, on ne sait pas quand on pourra recommencer à acheter de la romaine sans risque, mais on ose croire que les marques qui proviennent de la Floride, comme Fresh Attitude, seront rapidement autorisées. 

On rappelle que la contamination à l’E. coli provoque généralement des symptômes comme des maux de tête, diarrhées, fièvres, crampes, vomissements et autres pendant plusieurs jours. Dans certains cas, ça peut s'aggraver alors que c'est 8 Québécois qui ont dû être hospitalisés.

Sources: Gouvernement du Canada - TVA Nouvelles 

 

 

 

Partager sur Facebook