Plusieurs attendent ce moment avec impatience. Certains planifient déjà un festival de pot dans le Bas-Saint-Laurent et une usine de cannabis Montréal a obtenu son permis de production il y a quelques semaines de ça. Tout le monde le sait, la marijuana sera légale cet été.

Ce qu'on ne savait pas encore, ce sont les réglementations du Québec sur la consommation récréative de la substance dans la province.

Le gouvernement a publié hier son projet loi sur la régulation de la marijuana.

Voici donc tout ce que tu dois savoir (et risque de devoir respecter) pour éviter les problèmes : 

  • Tu dois être majeur (a.k.a. 18 ans et plus) pour acheter, posséder et consommer du cannabis au Québec. 

  • Au même titre que pour les cigarettes, la loi sans fumée s'applique pour la consommation de weed.

  • Don't smoke and drive. Don't. Si tu te fais arrêter, on te demandera de fournir un échantillon de salive et tu pourrais perdre ton permis pendant 90 jours. 

  • La substance sera vendue à la Société québécoise du cannabis (la petite soeur de la SAQ)

  • Le prix risque d'être fixé entre 7 et 10 $ du gramme.

  • Au Québec, tu ne peux pas avoir ton propre plan sur ton balcon (ou dans ton garde-robe).

  • Ce sera tolérance zéro pour la conduite sous l'effet de la marijuana et pour la production personnelle de la substance.

  • Dans l'éventualité où le point précédant ne serait pas respecté, la personne fautive d'une première offense pourrait devoir payer jusqu'à 750 $ en amende.

Toutefois, on apprenait dans Le Devoir aujourd'hui que ces deux derniers points risquent de ne pas passer. Le problème, c'est que la loi fédérale permet aux Canadiens de faire pousser jusqu'à 4 plants dans leur logement. 

Des experts en droit indiquaient aux journalistes du Devoir que, dans un tel cas, la loi fédérale a le dessus sur la loi provinciale. 

C'est donc à suivre, mais ne jette pas tout de suite ta plante de salon...

Source, source

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter