Alors que le premier établissement du complexe a ouvert ses portes en 1980, les Terrasses St-Sulpice ont fait leurs preuves sur la rue Saint-Denis à travers les décennies. À deux pas de l'UQAM et du Cégep du Vieux-Montréal, l'endroit avec aujourd'hui six ambiances différentes, quatre étages et balcons et la plus grande terrasse de Montréal est le lieu traditionnel des étudiants qui veulent aller prendre un verre pour célébrer la fin de la semaine (ou même de la journée) dès que les degrés remontent sur le thermomètre.

Toutefois, cette tradition pourrait bientôt disparaitre à jamais. En effet, c'est dans La Presse qu'on a appris que ces bâtiments historiques en plein coeur du Quartier latin sont actuellement à vendre pour la grosse somme de 15,6 millions.

@aallysunembedded via  

Ce n'est pas le gros prix qui décourage les acheteurs de cet emplacement parfait, parce que Maurice Bourassa, propriétaire, racontait à La Presse vendredi passé qu'il a déjà reçu trois offres d'acheteurs québécois. « Il reste encore des détails à finaliser et beaucoup de vérifications à faire avant de conclure une transaction qui pourra satisfaire à la fois le vendeur et l'acheteur » a cependant expliqué Eduardo Novoa, courtier immobilier à la division commerciale du Groupe Immobex.

Bien qu'on ne puisse confirmer les intentions des acheteurs potentiels, ça ne s'annonce pas positif pour les amateurs de ce célèbre bar. Parmi les projets soumis, il y aurait un hôtel et une auberge pour étudiants.

Malgré tout, on garde espoir alors que le nouvel établissement pourrait avoir intérêt à conserver la jolie et immense terrasse arrière qui ne manque de popularité depuis plusieurs années. 

On ne peut que patienter et aller prendre un (peut-être) dernier pichet en appréciant la place comme elle est actuellement puisqu’aucune date de transaction n'a été mentionnée pour l'instant. 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter