Il y a quelque temps de ça, une histoire relatant les comportements très déplacés d'un massothérapeute de Saint-Jérôme a vu le jour dans la quasi-totalité des médias québécois.

À ce moment-là, c'est trois victimes qui avaient été identifiées, chacune ayant déposé une accusation d’agression sexuelle à l'endroit de Jean-François Morrison, lequel avait été par la suite remis en liberté sous plusieurs conditions.

@sticklite25embedded via

Cependant, c'est vingt accusations supplémentaires pour les mêmes motifs qui se sont tout récemment ajoutées à son dossier et l'une de ces plaintes aurait été déposée par une jeune de 17 ans seulement, rapporte TVA Nouvelles. De plus, Jean-François est également accusé d'avoir « rendu accessible une image intime sans le consentement de sa victime alléguée ».

L'homme ne sera cette fois-ci pas remis en liberté et il devra rester derrière les barreaux au moins jusqu'au 6 juin prochain. De plus, l'enquête menée par la SQ porte à croire qu'il y aurait encore plus de victimes, et toutes informations concernant les comportements de Jean-François peuvent ainsi être transmissent anonymement à la Centrale de l’information criminelle de la Sûreté du Québec au 1 800 659-4264.

Le compte Instagram de l'homme en question est d'ailleurs de très mauvais goût.

@sticklite25embedded via

@sticklite25embedded via

@sticklite25embedded via

@sticklite25embedded via

@sticklite25embedded via

@sticklite25embedded via

@sticklite25embedded via

Source : TVA Nouvelles

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter