Marijuana au volant : voici ce que prévoit la nouvelle loi - Narcity

Marijuana au volant : voici ce que prévoit la nouvelle loi

Un contrôle assez difficile.

Alors que la date de légalisation du cannabis approche à grands pas, les choses deviennent de plus en plus concrètes et tangibles. D'ailleurs, hier, Santé Canada dévoilait les emballages des produits et on sent que c'est pour bientôt. 

Puis, Radio-Canada a publié aujourd'hui un article portant sur le projet de loi C-46, au sujet de la conduite avec capacités affaiblies par la drogue. 

Via Dmitry Tishchenko | Dreamstime.com

Selon ce qu'on peut y lire, les autorités n'auront que 2 heures pour détecter la présence de l'élément actif du cannabis dans le sang d'un conducteur soupçonné d'avoir consommé avant de prendre la route. 

La limite de consommation au volant sera de 2 nanogrammes de THC et c'est grâce à une prise de sang que les officiers de police pourront vérifier si ce seuil a été respecté. 

Là où ça pose problème, c'est d'abord la course contre la montre. Sachant qu'il faut se rendre au poste de police et que toute personne arrêtée a droit à un avocat, on peut facilement dépasser le 2 heures de délai. Ensuite, il faudrait déterminer qui sera responsable de ces prises de sang. 

Mario Harel, président de l'Association canadienne des chefs de police, croit que ce sera pratiquement impossible d'arriver à respecter ce fameux 2 heures. Les suspects seront tout de même arrêtés, mais pas en vertu de la nouvelle limite d'intoxication d'Ottawa. La preuve sera donc plus faible devant les tribunaux. 

Les autorités devront alors bâtir leur dossier autour d'une analyse en 12 étapes, comprenant un « échantillon de substance corporelle », telle que de l'urine. 

Source : Radio-Canada 

Partager sur Facebook