Mélina Roberge la « criminelle sexy » avoue avoir fait la croisière pour les likes et l'attention - Narcity

Mélina Roberge la « criminelle sexy » avoue avoir fait la croisière pour les likes et l'attention

Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour les likes!

C'est ce mercredi que Mélina Roberge, une des deux Québécoises coupables d'avoir participé au trafic de drogue dans le but de l'importer 95 kg de cocaïne en Australie, passait devant le tribunal. La jeune femme de 24 ans qui avait d'abord plaidé non coupable, avait finalement changé d'avis, plaidé coupable, et devait entendre sa sentence.

Alors qu'elle a déclaré avoir travaillé comme escorte au Québec, elle a rencontré celui qu'elle a qualifié de son Sugar Daddy en 2015 qui l'a amenée au Maroc une première fois. Quand on lui a d'abord proposé le projet d'importation de drogue en Australie, la jeune femme a refusé.

Via @melinar___

Elle a finalement accepté la deuxième « opportunité »: la luxueuse croisière à base du MS Sea Princess gratuite où son seul rôle serait de s'amuser et prendre des photos paradisiaques pour faire diversion.

À lire aussi: Toute la vraie histoire des deux Québécoises « criminelles sexy » arrêtées en Australie

Dans une lettre écrite à la Cour, la criminelle a avoué qu'elle était motivée par le désir de « prendre des photos d'elle à des destinations exotiques pour les likes et l'attention, et a finalement fait beaucoup de tort pendant ce temps. » La croisière d'un peu plus d'un mois et demi faisait des escales aux États-Unis, aux Bermudes, en Colombie, au Panama, en Équateur, au Pérou et au Chili avant sa destination finale, l'Australie.

Le procureur, Tom Muir, a déclaré que la jeune femme savait ce qu'elle faisait: « C'était pour le mode de vie qu'elle voulait avoir. » .

En larmes devant le tribunal, Mélina a avoué ne pas avoir pensé aux conséquences, alors que depuis le début de son séjour à la prison de Sydney, elle a rencontré une femme avec une dépendance à la drogue: « Je ne veux pas faire partie de cela, je veux les aider. »

Mélina Roberge refuse de dévoiler l'identité de l'homme derrière ce complot, son Sugar Daddy,  alors qu'elle craint des représailles envers sa famille et ses amis au Québec.

Sa complice et amie, Isabelle Lagacé, 30 ans, avait plaidé coupable en novembre passé et a écopé de 7 ans et demi de prison.

L'autre Québécois impliqué dans l'affaire comme complice à bord du bateau, André Tamine, 65 ans, recevra sa sentence en octobre.

Les sources: CBC et La Presse

Partager sur Facebook

Poursuis ta lecture

Recommended for you

Izabelle Bee Carbure à la caféine et a toujours un agenda plus chargé que le nombre d'heures dans une journée. @iza.bee sur Insta