Pourquoi est-ce que Montréal n'aurait pas sa propre monnaie locale? C'est le projet qu'un groupe citoyen de Villeray tente de réaliser depuis près d'un an, selon le Journal Métro.

Cette monnaie serait utilisée pour faire des achats chez les commerçants locaux; une manière d'encourager le commerce local. Les commerçants l'utiliseraient par la suite pour s'approvisionner chez les membres du mouvement.

De cette façon, la richesse continue de circuler dans la ville, plutôt que d'être accumulée»,

explique François Tousignant, un membre du groupe.

Cette monnaie locale destinée exclusivement à des achats faits à Montréal pourrait revivifier l'économie des petites et moyennes entreprises, en plus d'encourager l'achat local et l'écologie. On peut lire sur leur site web que « l'objectif est d'offrir [...] un espace d'échange local, solidaire, coopératif, bienveillant et soucieux de la planète. »

Montréal emboîterait donc le pas à la Gaspésie, où le Demi, des billets de 20$ coupés en deux, est accepté par plusieurs commerçants. Les détaillants qui acceptent le Demi font la promesse d'acheter local; c'est un peu comme une économie parallèle, peut-on lire sur le site d'RDI.

À long terme, le groupe citoyen du quartier Villeray vise l'implantation de cette monnaie dans tous les quartiers de Montréal, et même en région. Il est à noter que l'aspect physique ou virtuel de la monnaie n'a pas encore été déterminé.

Cette dernière devrait être lancée d'ici un an ou deux, aux grands souhaits des membres du groupe.

Pour plus d'infos, consulte leur site web : unemonnaiepourmontreal.org

Alors, pour ou contre une monnaie exclusivement montréalaise?

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter