Ce matin, on apprenait qu'une action collective était déposée contre le tout nouveau festival Métro Métro. Celui-ci, organisé par la personnalité québécoise Olivier Primeau, a annoncé son line-up il y a un peu plus d'une semaine et ça semble assez prometteur: des gros noms comme Cardi B, Future, Snoop Dogg, Ludacris, Sean Paul et Tyga s'en viennent à Montréal les 18 et 19 mai 2019 pour ce qui est désigné comme « le plus gros festival Hip-hop/ Urbain au Canada ».

À lire aussi: Olivier Primeau vient de dévoiler la programmation du festival MÉTRO MÉTRO et ça s'annonce fou

Bien que les passes 2 jours se soient vendues à 50% dans la première heure de mise en vente, le prix de celles-ci en a choqué plusieurs. Déjà annoncées à un bon prix, soit 170$ pour les deux journées de festivités, c'est lors du « cash out » des billets qu'on apprenait qu'il y avait 29,75$ de frais de service par passe, en plus de 16,50$ de frais de livraison de celles-ci.

Plusieurs ont donc rapidement reproché au festival de « frais déguisés » alors que la loi stipule qu'un prix tout inclus (sauf les taxes TPS et TVQ) doit être annoncé lors de tout type de publicité: « Une publicité pour un produit ou un service doit annoncer un prix « tout inclus ». Cela signifie que ce prix comprend toutes les sommes que vous devrez payer pour acheter le produit ou le service. » Un recours collectif a commencé à circuler ce matin, alors qu'on demande à ce qu'un remboursement partiel soit fait. 

Nous avons donc contacté Olivier Primeau pour savoir ce qu'il en est. Il explique qu'il ne sait pas encore s'il est dans l'erreur étant donné les compagnies avec qui il fait affaire et le côté légal de la chose. Si jamais il est dans l'erreur, Primeau confirme qu'il va se faire un plaisir de régler le tout et rembourser ceux qui doivent l'être: 

« Inquiétez-vous pas, people of Métro Métro, on n'a pas essayé de frauder personne. »

« Premièrement, ce n'est pas la fin du monde, s'il y a eu une erreur, l'erreur est humaine et ça va nous faire plaisir de la régler. Habituellement, au Beachclub, on n'envoie pas de bracelets parce qu'on n'est pas un festival. Normalement des frais de livraison on en a pas parce qu'on envoi pas de bracelets nous autres (au BC). C'est le premier festival dont on s'occupe nous autres même, à Montréal. Si quelque chose doit être rectifié, ça va l'être, même chose pour l'accessibilité des bracelets sur le site. 

Si je suis dans le tort, ça va me faire plaisir de rembourser les frais qui, by the way, allaient à la billetterie et non à nous autres. Les frais de service et livraison, il y en a dans tous les événements, et je comprends que dans le prix qu'on affichait, c'était pas le prix final, parce que le prix que nous on collecte, c'est vraiment le prix qu'on affichait. Je comprends la frustration du monde si on est dans le tort. On fait affaire avec une billetterie américaine qui charge des frais d'utilisation. »

Il termine sur une note positive: 

« On va avoir un méga party pareil le 18-19 mai, ça va être débile, et le monde peut facilement me rejoindre sur toutes les plateformes sociales à la place de faire un recours collectif et mettre de l'argent dans les poches des avocats. (...) Tu m'écris: « Olivier, il y a quelque chose », et si je suis dans le tort je te rembourse et ça va me faire plaisir. Je ne me suis jamais caché de personne et je suis très accessible. » 

INFOS À RETENIR SUR LE FESTIVAL

Quoi? Tout nouveau festival MÉTRO MÉTRO

Quand? 18-19 mai 2019, de midi à 23h

Où? Sur l’Esplanade Sun Life du Stade Olympique.

 

 

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter