On a de nouvelles infos sur l'histoire des criminelles québécoises arrêtées pour trafic de cocaïne en Australie - Narcity

On a de nouvelles infos sur l'histoire des criminelles québécoises arrêtées pour trafic de cocaïne en Australie

Croisière de luxe et trafic de cocaïne: on a plus d'informations sur l'histoire de Mélina Roberge, Isabelle Lagacé et André Tamine.

En juillet 2016, deux jeunes femmes dans la vingtaine accompagnées d'un homme de 63 ans embarquaient sur le luxueux bateau Sea Princess pour une longue croisière et aventure qui allait totalement chambouler leurs vies. Isabelle Lagacé et Mélina Roberge, qui étaient toutes deux dans la vingtaine, étaient loin de se douter qu’elles deviendraient deux des criminelles les plus connues au Québec en participant à la plus grande saisie de cocaïne en bateau de l’Australie.

La croisière de luxe s'est rapidement changée en cauchemars alors que c'est une valeur de plus de 60 millions de dollars sur le marché noir australien qui a été saisie cette journée-là sur le bateau de croisière sur lequel les demoiselles, accompagnés d'un homme de 63 ans nommé André Tamine, arrivaient au pays des kangourous.

Via Capture d'écran - Le télé journal

Mélina, alors âgée de 22 ans, a confessé avoir été convaincue de prendre part à l'opération par son Sugar Daddy. Elle le faisait principalement pour les likes, l'attention et le luxe. Elle a finalement plaidé coupable à des accusations d'importation de cocaïne en quantité commerciale, et purge actuellement une peine de 7 ans en Australie. En 2021, elle pourrait réussir à obtenir une liberté conditionnelle alors qu'elle aura 27 ans.

Isabelle Lagacé, alors âgée de 28 ans, c'était un peu plus sombre. Selon son témoignage, c'est pour rembourser une dette de 20 000$ qu'elle avait envers des criminels qu'elle aurait été forcée à participer à cette opération. Elle dit avoir reçu un ultimatum et que sa famille était menacée. Elle a plaidé coupable pour les mêmes accusations que sa copine ci-haut, et a écopé de 8 ans dans un différent centre de détention. Isabelle aura 33 ans lorsqu'elle aura la possibilité de libération conditionnelle. 

Via Capture d'écran - Le télé journal

Depuis, on attendait toujours des développements pour le sort d'André Tamine, qui a également plaidé coupable. On connaît enfin le verdict: puisqu'il a collaboré avec les autorités, il s'en tire avec 8 ans et 5 mois à purger alors qu'il aurait pu avoir une peine de 15 ans.

Selon l'enquête de Radio-Canada, ce troisième complice qui était responsable de 42 kilos des 95 kilos a eu une peine similaire aux demoiselles à cause de l’article 16 de la loi australienne sur les crimes. Selon celle-ci, la peine est réduite de 25 % en raison de sa collaboration avec les autorités. Puis, à ça s'ajoute une réduction de 15% parce qu'il a plaidé coupable. Après seulement 5 ans d’emprisonnement dans un centre de détention de Sydney, il sera admissible à une libération conditionnelle. 

Par le fait même, nous avons appris que M.Tamine était beaucoup plus informé que les demoiselles au niveau de l'opération; il savait la quantité de drogue transportée et s'était fait offrir 100 000 euros pour y prendre part.

Selon les informations qui avaient déjà été dévoilées par Enquête, Tamine était accompagné des deux Québécoises, mais aussi de Stéphane Chevrier, Nicolay Kolev et Michel Chiasson, tous libres à l'heure actuelle. Michel Chiasson est débarqué du bateau au premier arrêt, en Nouvelle-Écosse, a été interrogé par la GRC, et dit même que c'est lui qui a dit aux douaniers canadiens de surveiller les criminelles.

Via Capture d'écran - Le télé journal

Pas de nouvelles des deux autres mystérieux complices. Tamine raconte que cette histoire lui a fait très peur. Il a d'ailleurs demandé une ordonnance de non-publication pour que sa sentence ne soit pas rendue publique, chose qui a été contestée et remportée par Radio-Canada. 

Source: Radio-Canada 

 

Partager sur Facebook