On sait officiellement combien il y a eu de pannes de métro sur la STM en 2018, et c'est épouvantable - Narcity

On sait officiellement combien il y a eu de pannes de métro sur la STM en 2018, et c'est épouvantable

Pannes de métro: 2018 était la 2e pire année depuis 2009.

L'année 2019 a assez mal commencé pour la Société de transport de Montréal (STM) côté satisfaction des usagers du métro de Montréal. Si la STM a prévu pas mal de changements positifs pour la prochaine année comme l'augmentation d'accès au réseau de téléphonie cellulaire sur la ligne verte et plus de métros en service hors heure de pointe, le principal n'a toujours pas été réglé: un métro qui roule en tout temps lors des heures d'ouverture.

On sait que c'est souvent hors du contrôle de la STM, mais deux interruptions majeures ont perturbé de manière importante les déplacements des Montréalais dans les dernières semaines: la panne de 3 lignes pendant 1 heure durant l'heure de pointe et celle de 5 heures sur la ligne bleue. Ça commence mal l'année 2019. 

Hier, Craig Sauvé, responsable de la mobilité et qui vice-président de la STM, a suscité pas mal de réactions alors qu'il répondait à une question de l'opposition et clamait qu'il y a eu une amélioration au niveau des pannes l'année dernière: « En 2018, autre bonne nouvelle, il y a moins de 8% d'interruptions de service de 5 minutes et plus dans le service de métro. Donc ça va mieux à Montréal. C'est la meilleure année depuis cinq ans en 2018. »

Olivier Robichaud, journaliste pour le HuffPost Québec, n'a pas laissé la statistique mentir puisqu'il affirme que 2018 n'était pas du tout la meilleure depuis 5 ans. Bien qu'il y ait une augmentation de 5% de l'achalandage dans le métro de Montréal, les pannes, elles ont aussi augmenté au cours des dernières années. 

En effet, M.Sauvé a un bon point: les pannes n'ont pas augmenté depuis 2017, qui était tout simplement une année désastreuse avec 1 170 pannes de plus de 5 minutes. La baisse de 8% se base donc seulement sur cette horrible année, et ne prend pas en compte les autres années plus acceptables. 

Si on se fie aux 10 dernières années, 2018 a le 2e plus haut chiffre avec 1 073 interruptions de services de plus de 5 minutes.

Voici les chiffres:

M. Sauvé se défend en disant que plus de kilomètres ont été parcourus, avec l'augmentation de 5%. Toutefois, nous n'avons pas de statistiques sur le nombre de pannes par kilomètres parcourus.

Le journaliste est revenu à la charge, en soulignant que les arguments et les calculs ne concordent pas. Outch! 

Dans tous les cas, si on prend les 1 073 pannes divisées sur 365 jours, ça fait quand même une moyenne de 2,94 interruptions de plus de 5 minutes par jour. Espérons que 2019 soit une meilleure année. 

Source

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook