Collins Obiagboso, le jeune homme de 18 ans porté disparu au festival de musique Osheaga a été retrouvé sans vie, lundi après-midi, sur la rive du fleuve Saint-Laurent. 

C'est ses amis qui l'auraient aperçu pour la dernière fois vendredi soir, vers 19 h 30, avant de rapporter sa disparition à la police le même soir. Selon CTV, l'ami d'Obiagboso a déclaré au média que l'Ontarien disparu avait laissé son cellulaire et portefeuille à l'Airbnb où il logeait le temps du festival. Il était donc impossible à joindre. 

Lundi, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) a reçu un appel de la police de Longueuil alors que le corps d'un jeune homme s'était échoué sur la rive.

Le SPVM a confirmé, hier soir,  que le corps repêché dans le fleuve Saint-Laurent avait été identifié par le bureau du coroner et c'était bien celui du jeune homme disparu. 

Selon les propos rapportés par Radio-Canada, Jean-Pierre Brabant, porte-parole de la police de Montréal, affirme qu'il n'y a pas de marque de violence sur le corps ou d'éléments criminels au dossier. 

Lundi matin, la mère de Collins Obiagboso était venue d'Ottawa pour partir à la recherche de son enfant qui était à Montréal pour son anniversaire. Elle le qualifiait de jeune homme responsable. 

Narcity tient à offrir ses condoléances à tous les proches et la famille de Collins Obiagboso. 

Plus de détails suivront. 

Source 1 | Source 2 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter