Philippe Couillard s'explique sur la polémique de l'épicerie à 75$ et ça ne passe toujours pas auprès des Québécois - Narcity

Philippe Couillard s'explique sur la polémique de l'épicerie à 75$ et ça ne passe toujours pas auprès des Québécois

Polémique des propos de Couillard sur le fait qu'une famille d'un adulte et deux ados peut faire son épicerie avec 75$ par semaine; le chef libéral s'explique au face à face des chefs.

Cette semaine, Couillard a beaucoup fait jaser de lui avec son épicerie à 75$ par semaine pour une famille composé d'un adulte et de deux ados. Lors du Face-à-Face des chefs hier soir, le journaliste Pierre Bruneau a profité de l'événement pour relancer Couillard sur la question, le chef libéral en a profité pour s'expliquer.

À lire aussi: Tout ce que tu dois savoir sur le Face-à-Face des chefs de partis politiques québécois

Jeudi dernier, dans une entrevue donnée à 94,3 FM Montréal, l'animateur lui demandait s'il pensait, comme l'ex-dragon François Lambert, qu'il était possible de nourrir une famille composé d'un adulte et de deux ados avec 75$ d'épicerie par semaine. Couillard a répondu: « je penserais que oui c'est possible, mais les menus ne seraient pas très variés ». Cette déclaration a vite fait réagir tout le Québec qui jugeait les propos du premier ministre irréalistes et déconnectés de la réalité.

Au Face-à-Face des chefs hier soir, le journaliste Pierre Bruneau a posé la question à Couillard pour qu'il puisse s'expliquer sur la fameuse épicerie à 75$. Le chef libéral a expliqué que oui c'était possible et qu'il connaissait des familles qui n'avaient pas le choix de vivre avec ce montant par semaine.

Selon les données de l'organisme Dispensaire diététique dans son étude sur le panier nutritif de 2018, le coût minimal d'une épicerie pour une famille composé d'un adulte et de deux ados par semaine s'élève à 175,14$. Ce qui dépasse de loin le montant de 75$ affirmé par Couillard.

Il apporte cependant une nuance en disant qu'il trouvait que ça n'avait pas de bon sens que des gens vivent avec si peu et que c'était une situation certes réaliste, mais malheureuse comme on peut le lire dans son tweet.

Internet s'est vite indigné des propos du premier ministre en soutenant que c'était tout simplement impossible de se nourrir de manière décente avec si peu de moyen.

La déclaration du chef libéral a même fait l'objet de plusieurs memes au Québec!

Partager sur Facebook