La semaine passée, on vous a dressé la liste des 10 signes qui prouvent que tu détestes les gens, et tu t'es reconnue. Cette semaine, je t'annonce qu'heureusement ce pourrait être un signe d'intelligence d'être aussi peu sociable.

Alors que la personne moyenne serait plus heureuse avec un grand cercle d'amis, une nouvelle étude démontre que celle avec un plus grand QI serait plus heureuse avec un cercle restreint. Les psychologues Satoshi Kanazawa de la London School of Economics et Norman Li du Singapore Management University sont les auteurs de cette étonnante étude qui a récemment été publiée dans le British Journal of Psychology. Le sujet de l'étude était « comment l'intelligence, la densité de la population et l'amitié affectent le bonheur moderne. »

La recherche a été effectuée sur 15 000 personnes âgées de 18 à 28 ans. De manière générale, les chercheurs ont souligné deux résultats importants: d'abord, les banlieusards étaient généralement plus heureux que les citadins. Puis, la personne moyenne était plus heureuse lorsque ses interactions sociales étaient augmentées.

Voilà où ça devient intéressant: les individus ayant un QI plus élevé ont signalé être plus malheureux lorsqu'ils avaient une vie sociale très active. L'étude démontre que les personnes plus intelligentes accorderaient moins de temps à leur vie sociale parce qu'ils sont axés sur d'autres objectifs à long terme.

Bon, je n'ai certainement pas un QI de 130, mais il doit clairement être assez haut pour réclamer la paix aujourd'hui. Sorry not sorry, c'est l'étude qui le dit!

[embed]http://imgur.com/a/M8R93[/embed]

Crédit GIF - Giphy

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter