Il y a de cela quelques jours, une enquête parue dans La Presse signée Nathalie Petrowski a laissé tous les Québécois complètement sidérés.

On pouvait y lire que « la jeune millionnaire » Éliane Gamache Latourelle était en fait loin d'avoir atteint un quelconque succès financier au cours de sa vie et croulait au contraire sous les dettes.

À lire aussi: Tout ce qu’il y a à savoir sur la « jeune millionnaire » pas milionnaire du Québec

Celle-ci a d'ailleurs géré L'Activatrice pendant un certain temps, entreprise visant à aider les jeunes entrepreneurs à se lancer en affaire et ainsi gagner beaucoup d'argent (assez ironique, oui).

@stephbourque.vpembedded via

Afin de mettre certains détails au clair, l'émission Tout le monde en parle a reçu ce soir les acteurs principaux au coeur de toute cette bisbille ; Nathalie Petrowski, Ariane Leduc (celle qui a racheté L'Activatrice) ainsi que son conjoint Maxime Lachapelle.

@emiliecharronembedded via

Sur les plateaux, les invités ont beaucoup insisté sur le charisme d'Éliane, ainsi que sur ses capacités à charmer les autres et à vendre du rêve (particulièrement aux jeunes filles).

Apparemment, elle avait tendance à recruter des filles entre 22 et 25 ans, puis à mettre leur conjoint de côté petit à petit afin de pouvoir isoler la jeune femme et avoir une meilleure emprise sur celle-ci.

Bien que Nathalie confirme avoir eu des rencontres avec des gens satisfaits du service offert par « la jeune millionnaire », elle insiste sur le fait que plus d'une dizaine des témoignages racontent l'histoire de gens « traumatisés » par leur expérience. Selon eux, Éliane était « séduisante puis cassante » et mettait énormément de pression sur ses clients.

Pour ce qui est de l'histoire des bracelets, ça me semble être un peu « pyramidal » comme concept. Les gens devaient payer 15 000$ pour en faire l'acquisition, puis étaient invités à en vendre à leur tour afin de se « rentabiliser ». Ce qui devait être un gain de plus d'une soixantaine de milliers de dollars s'est avéré être finalement un flop total.

Bref, Ariane Leduc et son conjoint affirment être présentement en processus de poursuite à l'endroit d'Éliane pour motif de « fausse représentation » concernant l'entreprise l'Activatrice. Ils poursuivent en disant que même leur fiscaliste était surpris des chiffres d'affaires et que tout cela ne faisait ni queue ni tête.

Ariane et Nathalie en ont également profité pour démentir les rumeurs d'une quelconque amitié entre ces deux-ci, affirmant qu'elles se sont rencontrées par l'entremise de leur coiffeuse commune, bien qu'Ariane ait elle aussi travaillé chez La Presse par le passé.

Au final, Éliane qui a refusé de rencontrer Nathalie par le passé pour motif de « problèmes de santé » poursuivait au même moment ses conférences et était encore très active sur les réseaux sociaux, ce que la journaliste semble trouver plutôt étrange.

Peut-être que ses « party de bibles » l'aideront à se justifier pour la suite des choses, comme l'a affirmé Guy A. Lepage. 

Via off_tlme

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications