Tout ce qu’il y a à savoir sur la « jeune millionnaire » pas milionnaire du Québec - Narcity

Tout ce qu’il y a à savoir sur la « jeune millionnaire » pas milionnaire du Québec

Tout le monde est abasourdi!

Au Québec, ce ne sont pas les gens d'affaires qui manquent. Pour n'en nommer que quelques uns, on compte entre autres Luc Poirier, Serge Beauchemin, Julie du Page et jusqu'à aujourd'hui Éliane Gamache Latourelle.

Son nom est littéralement sur toutes les lèvres depuis ce matin et avec raison. La journaliste Nathalie Petrowski de La Presse a publié à l'aube une enquête dévoilant les vraies couleurs de la jeune femme qui vendait du rêve et c'est très troublant.

Via bernardbujold

Si Éliane G. Latourelle ne te dit rien, elle est en fait l'auteure du livre « La jeune millionnaire en affaires » parue en 2014 et l'ex-femme de Joey Scarpellino. Elle a également donné énormément de conférences portant sur la réussite financière.

Pour t'aider à faire clairement le point sur la situation actuelle, j'ai décidé de te faire un résumé des 10 points importants parus dans l'enquête de Nathalie aujourd'hui.

1. Elle offrait un an de coaching pour 5 000$

Son entreprise se nommait L'Activatrice. Sa raison d'être était de guider les gens, souvent des « jeunes femmes, en période de transition et [...] vulnérables » afin de les aider à faire leur premier million.


2. Elle croule sous les dettes

Ariane Leduc, qui a racheté L'Activatrice (et a cessé les activités par la suite), soutient qu'Éliane répétait souvent : « arrêtez de vous priver, vivez à crédit, vivez au-dessus de vos moyens, de toute façon, une faillite, c'est rien ». Elle ne possédait donc réellement pratiquement aucun de ses biens.


3. Elle était copropriétaire de cinq pharmacies

La jeune femme a fait des hautes études en pharmaceutique. Elle a été copropriétaire de cinq établissements et a vendu le dernier à perte en 2016 en plus de devoir 57 000$ à Familiprix, qu'elle a remboursé après plusieurs mises en demeure.


4. Elle incitait ses clients à investir dans ses projets personnels

Inspiré du principe de time-sharing, Éliane gérait un système de bracelets qui donnait accès à un hôtel de luxe dans le Sud plusieurs fois par année. Prônant aux gens qu'ils multiplieraient leur investissement de base lors de la revente du bracelet, le projet est finalement tombé à l'eau et ses clients ont perdu des dizaines de milliers de dollars.


5. Joey Scarpellino nie à présent avoir été marié avec elle

Malgré qu'ils aient entretenu une relation plutôt discrète, Joey Scarpellino et Éliane G. Latourelle ont bel et bien été mariés selon un papier authentique de la cour. On peut également voir qu'ils portent tous deux une bague à l'annulaire sur leurs anciennes photos ensemble. Il doit avoir honte, le Joey. (source)


6. Elle tenait des drôles de soirées prières

Avec le temps, « la jeune millionnaire » mélangeait de plus en plus affaire et spiritualité. Elle organisait des soirées animées par un pasteur, son ancien conjoint Joey et un motivateur. Ses invités devaient d'ailleurs se présenter avec leur Bible, ce qui créa un sentiment de scepticisme en eux avec le temps, ne comprenant pas trop l'intérêt des séances.


7. Elle croyait dur comme fer qu'elle allait marier Justin Bieber

En plus d'affirmer qu'elle serait un jour invitée chez Oprah Winfrey, la pharmacienne a confié à Ariane Leduc qu'elle allait se marier avec Justin Bieber dans un avenir prochain. Elle s'est acheté peu de temps après un billet à l'un de ses concerts et a réservé une chambre dans tous les hôtels où il logeait le temps de sa tournée.


8. Elle n'aurait en fait jamais été millionnaire

Selon ses anciennes associées, la jeune femme n'aurait pas pu rentabiliser ses pharmacies en aussi peu de temps. L'une d'entre elles, Danielle Hébert, soutient que son livre est tout simplement de la « fausse représentation ». L'auteure ne vendait apparemment que du rêve.


9. Elle a menti sur son nombre d'exemplaires vendus

Lors d'une entrevue disponible sur Youtube, la pharmacienne aurait confié ne pas avoir encore vendu 1 million d'exemplaires de son livre, chose très difficile voire impossible au Québec, mais qu'elle « y arrivait » bientôt. Or, son éditeur Michel Ferron affirme qu'avec ses deux livres combinés, elle aurait vendu 19 964 copies.


10. Son avocat avoue qu'elle n'a plus un sous

Malgré les évidences, André Dorais, l'avocat d'Éliane, confirme lui-même que « sa cliente n'a plus d'argent et qu'elle traverse une mauvaise passe ». La question est de savoir si elle en a réellement déjà eu.

Source

Partager sur Facebook

Recommended for you