Mise à jour à (11:34) :

C'est officiel, le service Uber quittera le Québec à partir du 14 octobre 2017.


La rumeur veut qu'Uber quitte le Québec ce matin, alors que Jean-Nicolas Guillemette, directeur général d'Uber au Québec, a convoqué les médias à 11h aujourd'hui,  dans le but d'annoncer l'intention de cesser ses activités dans la Belle Province.

Selon les dires, c'est en raison des nouvelles conditions que lui impose le ministère des Transports; Uber devrait augmenter le nombre d'heures de formation de 15 heures ( 20 à 35), faire une inspection mécanique tous les 12 mois, et resserrer son processus de vérification des antécédents judiciaires. Cette vérification serait désormais effectuée par la police, plutôt que par une firme privée. 

Alors qu'Uber trouve ces exigences exagérées pour ses chauffeurs, on se rappelle que les chauffeurs de Taxi traditionnels doivent se plier à cette formation de 35 heures pour pratiquer leur métier, en plus de payer pour se procurer leur permis. Une formation qu'Uber juge incompatible avec leur modèle d'affaires, étant donné le roulement d'employés occasionnels. 

Cette imposition arrive alors que termine l'année de projet pilote d’un an qui avait été accordée par le gouvernement Couillard. On veut prolonger l'accord avec Uber, mais sous ces restrictions. 

La décision d'Uber n'est toujours pas rendue, mais on se doute fort qu'Uber accepte de se plier à toutes ces exigences: ce serait donc un retrait de ses services qui serait annoncé de matin...À moins que ce soit une stratégie pour faire peur au gouvernement? Nous saurons le dénouement d'ici quelques heures.

Mais la vraie question, dans tout ça: Que va-t-il se passer avec UberEATS? Serait-ce déjà la fin du McDo à domicile?

La source.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter