Ça fait vraiiiiiiment pas si longtemps que l'homosexualité est considérée comme légale au Canada. En fait ça fait environ 47 ans. Même pas un demi-siècle! 

C'est le papa de Justin Trudeau qui a permis ce pas vers l'avant il y a de cela quelques années : « L'État n'a rien à faire dans les chambres à coucher » qu'il disait. Je suis bin d'accord. 

Tel père tel fils, j'imagine. C'est pourquoi hier, le 28 novembre 2017, notre Premier ministre a présenté ses excuses non seulement à la communauté gaie, mais aux transgenres également (et on peut voir que ça le touche beaucoup). 

Il reconnait que trop de gens ont injustement subi des préjudices de manière générale mais principalement au travail. Il fait particulièrement référence aux fonctionnaires, aux policiers et aux militaires. 

Trudeau prévoit donc une indemnisation totalisant 100 millions pour environ 3 000 victimes. J'imagine qu'on est tous d'accord pour dire que cela ne pardonne rien et ne rachètera pas ce qu'ils ont perdu à ces gens. Par contre, c'est un beau geste et on sent que ça vient du coeur.

Rappelons nous le passage de Trudeau lors de la Gay Pride au Centre-Ville de Montréal l'année passée. Il semble très près de son peuple et avoir une grande ouverture d'esprit. C'est super rafraichissant et on espère que le Québec restera sur cette lancée pour les années à venir. 

Une raison de plus pour aimer notre Premier ministre. 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter