Alors que tout récemment, un massothérapeute de Saint-Jérôme a reçu une vingtaine d'accusations en raison d'agressions sexuelles commisses sur son lieu de travail, les choses ne semblent pas aller en s'améliorant dans l'actualité.

À lire également : L'Instagram du massothérapeute prédateur sexuel de Saint-Jérôme est vraiment intense

En effet, un autre massothérapeute, mais cette fois de Rimouski, a été arrêté dernièrement car il est suspecté d’avoir commis des agressions sexuelles sur trois femmes, dont une victime d'âge mineure, dans l'exercice de ses fonctions. Il a cependant été remis en liberté en attente de son procès sous certaines conditions.

Comme l'indique Radio-Canada et ses réseaux sociaux, l'accusé, nommé Patrick Chénard et âgé de 26 ans, louait un studio dans le centre de conditionnement physique Santé 2000 depuis deux ans. Par ailleurs, les gestes qu'on lui reproche auraient été posés de janvier à avril dernier.

Si on se fie à son compte Facebook, Patrick était à ce moment-là en couple avec sa copine des plus ou moins cinq dernières années, laquelle n'a pas retirée ses photos en compagnie de ce dernier et a conservé son statut conjugal intact.

Quoi qu'il en soit, l'accusé sera de retour le 9 juillet prochain au Palais de justice de Rimouski afin de connaître sa date de procès.

Sources : JDM, Radio-Canada

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter