En conférence de presse aujourd'hui, la mairesse de Montréal Valérie Plante a annoncé qu'un bureau de projet allait être créé pour la ligne rose.Valérie Plante démontre donc sa volonté de réaliser une de ses promesses phares en offrant un premier budget d'un million pour la création du bureau de projet pour la ligne rose.

À lire aussi: Voici 5 gros changements pour la STM qui devraient améliorer le service

La ligne rose permettrait de relier Montréal Nord à Lachine tout en passant par le centre-ville ce qui permettrait de désengorger les lignes vertes et orange lors des heures de pointe. Selon les estimations, la nouvelle ligne coûterait pas moins de 6 milliards à construire. Elle devrait avoir en tout 29 nouvelles stations dont la moitié des noms rendraient hommages à des femmes historiques dans la ville de Montréal.

Via projet montreal capture d'écran

Au bureau de projet, viendra aussi s'ajouter un comité consultatif pour conseiller sur les marches à suivre. La ville a donc injecté un million pour mettre en place le bureau de projet de la ligne rose comme on l'apprend dans La Presse.

Valérie Plante défit l'opinion du gouvernement caquiste qui jugeait que la ligne rose était un mauvais investissement et avait déclaré en mai que s'il était élu ne financerait pas un tel projet. Legault ne s'était toutefois pas montré catégorique par rapport à ligne rose, mais avait mentionné que ce n'était pas une priorité pour les transports en commun.

Une annonce qui s'ajoute au projet d'offrir une couverture cellulaire pour tout le réseau sous-terrain de métro. Depuis ce vendredi, c'est déjà 47 stations qui sont couvertes. En 2020, il devrait être possible d'utiliser le cellulaire sur l'ensemble des lignes selon ce que rapporte Montréal Gazette.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter