Il y a deux ans de ça, l'histoire des deux québécoises qui avaient essayé d'importer de la drogue en Australie avait fait couler énormément d'encre et fait parler beaucoup de gens.

Ça c'est passé en été 2016. 50 jours après le départ du bateau de croisière Sea Princess, les jeunes femmes Isabelle Lagacé, 29 ans et Mélina Roberge, 23 ans, se sont fait arrêter par la police local suite à la saisie de 95 kilos de cocaïne.

De son côté, Isabelle Lagacé a choisi de plaider coupable en 2016. Le procès de son amie, qui devait avoir lieu en août 2017, soit environ 1 an après leur arrestation, avait été reporté à presque 7 mois plus tard, ce qui nous amène à ce mois-ci.

Via petross
* Photo à titre indicatif seulement

Pour l'instant, si tout se déroule comme prévu, le procès de Mélina Roberge devrait avoir lieu dans deux semaines, soit le 26 février. D'un autre côté, le Journal de Montréal a annoncé aujourd'hui que les deux jeunes femmes auraient eu neuf complices.

Apparemment, elles ne faisaient parti que d'une opération impliquant au total 12 personnes au Québec, au Maroc, au Mexique et au Pérou. Le tout aurait été organisé par un gang égypto-syrien en collaboration avec un important cartel mexicain.

Via Mayerberg | Dreamstime.com

Ce serait initialement Mélina qui aurait été abordée. Un homme de Griffintown l'aurait « séduite » avec des cadeaux comme une bague d'une valeur de plusieurs milliers de dollars et de belles paroles. Selon les rumeurs, l'individu en question, âgé de 48 ans, pourrait être un pimp. (source)

Pour l'instant, l'homme nie toutes implications et aucune accusation n'a été portée contre lui.

Plus de détails suivront dans les prochains jours.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications