Pour obtenir ton vote, le PQ a décidé d'y aller avec l'humour. C'est donc avec plein de slogans autodérisoires que le PQ a lancé sa campagne électorale. En revanche, ce n'est pas toutes les blagues qui ont bien passé... On pense à Michelle Blanc qui a fait un jeu de mots qui a plus créé le malaise qu'autre chose. Et c'est cringe pas mal.

Via tweet Michelle Blanc

Sur le tweet de Michelle Blanc pour sa campagne on pouvait lire: « Les gens qui veulent voter ''blanc'' retenez que mon nom c'est Michelle! » Après de nombreuses critiques, la candidate de Mercier a décidé de le retirer... Pour finalement le remettre aujourd'hui même.

D'après le Devoir, on lui reprochait un sous-entendu raciste étant donné la rivalité avec Québec Solidaire et le fait que la candidate de QS dans Mercier soit palestinienne. La péquiste s'est tout de suite défendue d'être raciste en mettant l'accent sur la référence politique de son tweet. Voter blanc signifie annuler le vote.

Ce qui est encore plus malaisant, c'est que Michelle se dit être une spécialiste des médias sociaux. Je te laisse juger si elle a bien fait sa gestion de crise:

Donc... si on suit ta logique, il faut être déprimé pour voter pour toi?

Ouain... Faire un jeu de mots avec la controverse de SLAVE quand on est accusé de racisme...Osé certes mais... ouais. Gestion de crise Michelle, gestion de crise!

Ça me rappelle les poèmes que j'écrivais quand j'avais 12 ans. Merci pour les blancs souvenirs et bonne nuit (blanche?).

Oui! Voilà Michelle.

Selon le Huffinton Post, Louis T. a même critiqué Michelle Blanc. Bien qu'il ait retiré sa critique après que Michelle Blanc ait retiré son tweet, Louis T. rappelle que le message était niaiseux.

Mais bon, la Michelle vient de remettre son tweet y'a à peine quelques heures... Est-ce que Louis T. va remettre le sien? À suivre...

Internet aussi n'a pas manqué de critiquer Michelle Blanc et un internaute rappelle même qu'elle aurait plagié son idée!

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter