Peu de temps après que l'école secondaire Québec High School ait dû confiner ses élèves à l'intérieur et que de nombreux policiers aient encerclés les lieux en raison de menaces de mort, voilà qu'une deuxième école secondaire au Québec est prise avec une situation du même type. 

À lire aussi: La police encercle une école secondaire de Québec à cause de menaces de mort

C'est à l'école secondaire Heritage Regional High School à Saint-Hubert sur la Rive-Sud de Montréal que les policiers ont dû intervenir en raison de menaces proférées sur les réseaux sociaux. Un confinement des élèves a ensuite été déclenché alors que la nature de ces menaces n'a pas encore été publiquement annoncée. 

Le Service de police de l'agglomération de Longueil a partagé une publication sur Facebook afin de faire une mise au point : 

De nombreux policiers se sont déplacés afin d'assurer la sécurité des élèves et du personnel. Aucun incident n'a été rapporté. Selon un communiqué émis par l'école secondaire, la menace aurait été proférée sur un groupe Facebook de finissants de 2011. Cette menace ne visait pas directement l'école ou ses élèves, mais elle a été jugée préoccupante. 

L'opération policière s'est terminée il y a quelques minutes et l'individu a été arrêté. 

Certains se questionnent à savoir si ces menaces pourraient avoir un lien entre elles. 

Il faut aussi mentionner qu'une école primaire de Lanaudière a aussi reçu une menace à la bombe ce matin et un homme a été arrêté. 

Pour l'instant, aucun lien ne relie ces 3 incidents, mais il y a quand même matière au questionnement. 

 

 

 

 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter