Voici ce que tu as manqué du passage des chefs à Tout le monde en parle - Narcity

Voici ce que tu as manqué du passage des chefs à Tout le monde en parle

Retour sur le passage des chefs à Tout le monde en parle.

On a été assez gâté en débat politique durant cette campagne avec le Débat des chefs dans les deux langues et le Face-à-Face des chefs. Hier soir, Guy A. a reçu Massé, Lisée, Couillard et Legault dans une ambiance plus décontractée. Par contre, ce n'est pas pour autant que les piques et les pièges ont baissé. Voici ce que tu as manqué du passage des chefs hier soir à Tout le monde en parle.

À lire aussi: Tout ce que tu dois savoir sur le Face-à-Face des chefs de partis politiques québécois

Guy A. a fait un retour sur les questions qui ont marqué l'actualité politique la semaine dernière avec ses « questions qui tuent ».

Ainsi, Legault s'est encore retrouvé à devoir expliquer son système d'immigration. Guy A. lui a demandé s'il comptait expulser des citoyens si les tests étaient échoués et, étonnamment cette fois-ci, Legault a répondu que cette décision revenait au fédéral. Pourtant, au Face-à-Face des chefs le chef caquiste détournait la question et avait été incapable d'y répondre lors de la conférence de presse.

À lire aussi: Legault évite de répondre à ses opposants et aux journalistes quand on lui demande s'il va expulser des immigrants du Québec

On s'y attendait, mais Couillard aussi a dû répondre à la question qui tue de l'épicerie à 75$ qui a créé tout un ras de marée d'indignation au Québec. Comme ça a été le cas au Face-à-Face des chefs, le premier ministre confirme qu'il pense que c'est possible, mais que c'est regrettable que des familles doivent se contenter de si peu. Manon Massé a rajouté que parfois des gens vivent même avec moins.

À lire aussi: Philippe Couillard s'explique sur la polémique de l'épicerie à 75$ et ça ne passe toujours pas auprès des Québécois

On a aussi reproché aux Libéraux et à la CAQ de ne pas avoir grand-chose sur l'environnement au programme contrairement au PQ et à QS. Là-dessus, Legault s'est dit ouvert à entendre les idées des autres et a même avoué qu'il pensait que Manon Massé avait de bonnes idées en environnement. Bien que cette ouverture soit louable, Manon Massé a ajouté que l'environnement n'est pas une priorité à l'étude comme les maternelles 4 ans et les maisons des aînées de Legault.

À la fin de l'entrevue, Danny a remis une petite carte à chacun des participants. Les cartes contenaient des messages « d'amour » pour les opposants et seul Legault a refusé de se prêter au jeu en se faisant de louange à lui plutôt qu'à Couillard, le coquin.

Partager sur Facebook