Vendredi dernier, une nouvelle faisait l'effet d'une bombe sur le Québec alors que LP et Alanis, que tu as sans doute connu à cause de leur participation à Occupation Double Bali, écrivaient des messages assez inquiétants et mystérieux sur Instagram. 

À lire aussi: On sait enfin qui est l'homme qu'Alanis Desilets fréquente

Via alanis.desilets

Évidemment, vous avez été des dizaines à nous écrire pour comprendre ce qu'il se passait alors que les messages étaient plus ou moins clairs. 

Pour ceux qui n'ont pas suivi la vague durant le weekend, la controverse tourne autour de l'arrestation d'un des copropriétaires de Fitmenu, service spécialisé de repas préparés santé avec laquelle Alanis et LP faisaient partenariat depuis plusieurs semaines.

En fait, c'est Vincent Pontbriand, que vous avez surement vu dans les story Instagram d'Alanis et LP, qui fait partie des 11 suspects arrêtés dans une vaste opération antidrogue le 17 octobre dernier sur la Rive-Nord de Montréal. Pour l'instant, il a comparu au palais de justice de Laval sous 4 chefs d’accusation, soit trois de possession de stupéfiants en vue d’en faire le trafic et un autre de complot, et a été remis en liberté sous caution.

C'est le 6 décembre qu'il sera de retour au palais de justice. 

Via Fitmenu

Pour des raisons assez évidentes, les deux porte-parole chouchous du Québec se sont rapidement dissociés de tout ça. Personne n'était au courant des activités criminelles extérieures à l'entreprise dont Vincent est accusé, et les deux participants d'OD sont très déçus de se retrouver au coeur d'une telle controverse alors qu'ils prônent la santé au quotidien. 

À lire aussi: Alanis Desilets lance un nouveau message de body positivity très percutant

Après avoir laissé tomber la poussière, la compagnie Fitmenu a pris la parole hier soir. C'est important de savoir que, même si Vincent est copropriétaire de la compagnie, les accusations sont en lien avec des activités totalement extérieures à l'entreprise québécoise. Malgré toutes les « blagues » qui ont circulé suite à l'article de TVA Nouvelles vendredi dernier, la nourriture n’était aucunement impliquée dans toute cette affaire.

Sur tous les réseaux de la compagnie, on nous annonce que Vincent a quitté ses fonctions, et que les activités de la compagnie suivent leur cours. 

« DÉCLARATION OFFICIELLE – C’est avec une grande attention que nous avons pris connaissance de l’état actuel. Pour le moment, toutes les personnes impliquées de près ou de loin avec la situation ont quitté l’ensemble de leur fonction, en ce 29 octobre 2018.

Nous tenons à vous rassurer que nos activités suivent leur cours. C’est-à-dire que vos commandes sont bien reçues, que la production de vos menus est faite normalement et que la livraison se déroule comme à l’habitude.

Croyez bien que nous sommes désolés de toute cette situation et qu’en aucun cas Fitmenu n’est relié de près ou de loin avec les allégations formulées par certains.

La direction de Fitmenu : Julie et Jean-Philippe.

D’autres messages suivront ! » 

Le message semble avoir provoqué une vague de sympathie sur les réseaux, alors que plusieurs soutiennent que la qualité de la nourriture et du service n'ont rien à voir avec les mauvaises décisions d'un des copropriétaires. Alors que plusieurs parlaient de boycottage, d'autres trouvent ça totalement absurde que les autres propriétaires et la centaine d'employés payent - ou perdent leur emploi - pour les accusations externes d'un des copropriétaires. 

Dans les commentaires, on fait un parallèle avec le président de Juste pour rire qui a été au coeur de la controverse, mais la compagnie qui s'en est finalement sortie. Est-ce que de simplement dissocier complètement Vincent de Fitmenu serait assez, aux yeux des Québécois pour sauver la compagnie?

@fitmenu.caembedded via  

On parle d'une compagnie qui a fait sa place au Québec depuis au moins 5 ans et qui avait une excellente réputation.  Pour d'autres, on demande un changement de nom et de branding pour tourner la page complètement.

Ce sera définitivement à suivre de près. D'ici là, on peut attendre le 6 décembre pour suivre l'enquête. 

 

 

 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications