Tu te sens brûlée, irritable, à fleur de peau, molle et tu n’es pas en SPM? C’est probablement parce que tu as délaissé l’entraînement depuis deux semaines. J’étais personnellement hyper motivée depuis 11 semaines (j’ai commencé le programme de Kayla Itsines, LA fitness girl qui promet des miracles sur Instagram) jusqu’à mon voyage à Los Angeles.

J’ai continué à bouger pendant les 2-3 premiers jours, jusqu’à ce que la Tequila et les taxis l’emportent. J’ai recommencé tranquillement cette semaine, et je viens de comprendre pourquoi je me sens comme de la merde en m’informant sur ce qui se passe dans le corps lors d’une pause d’entraînement...

1. Ton corps change après 3 jours (oui, si vite)

Selon Sam Karl, un entraîneur bien connu des stars, et Stephanie Dietz, directrice de Cyc Fitness, les changements surviennent après trois jours. La masse musculaire commence à diminuer dès que les fibres perdent leur capacité à brûler les graisses et le corps perd de la force.


2. Tu dois travailler plus fort pour retrouver ta silhouette

Tes fesses ne retrouvent pas leur galbe aussi vite que la première fois? C’est normal (et bien triste), car selon Dietz, il faudra le double du temps de la pause pour reconstruire la masse musculaire et atteindre le niveau de force acquis avant la procrastination.


3. Tu as vraiment envie de malbouffe

Les envies de gâteries, souvent riches en graisses et en glucides, sont le résultat d’un manque d’exercice, qui agit sur l’humeur, l’énergie et l’endurance. Très difficile de ne pas céder au Big Mac quand tu ne prends plus soin de toi. Les experts recommandent de maintenir une saine alimentation si tu ne peux pas t’entraîner en voyage, par exemple, afin de maintenir ta masse musculaire.


4. Tu es plus stressée que jamais

C’est bien connu : l’exercice libère des endorphines et rend plus heureux. Il est donc tout à fait normal de te sentir angoissée et anxieuse après avoir passé deux semaines loin du gym, car le corps est en manque de cette libération naturelle de «l’hormone du bonheur».


5. Tes nuits sont longues et peu reposantes

Tu te réveilles avec un mal de tête et tu ne te sens pas reposée du tout? Enfile tes espadrilles et va courir! L’irritabilité et les troubles du sommeil sont intimement liés à l’arrêt de l’entraînement et à l’augmentation du niveau de stress.


Ne te laisse pas aller... Recommence à bouger tranquillement et ta vie sera belle à nouveau très bientôt, promis!

Source 

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications