Imagine qu'on est demain matin, 11h. Tu viens de te réveiller après ta soirée de la veille. T’as jamais autant bu de ta vie, et le mal de tête que tu ressens te le prouve. T’as la gueule de bois, t’es hangover, t’es lendemain de veille. Appelle-ça comme tu veux, mais tu sais que t’es pas dans ta meilleure forme.

Les verres de vin, les shooters de tequila et les drinks fancy t'ont mis dans un état lamentable hier soir. Bref, l’alcool a fait de toi son esclave. Ce matin, t'es zombie, t’es au ralenti et tu te sens pas très bien. Ta tête te martèle, t'as mal par-tout et surtout, t'as le mal de l'âme. Ça, c'est avoir la gueule de bois.


À lire aussi:


via @laptitegrenouillemtl

Les hangover, tu connais bien ça. T'as même probablement déjà expérimenté l'un de ces 10 types de lendemain de veille. Mais sais-tu vraiment ce qui arrive à ton corps après une soirée bien arrosée? Laisse moi t'éclairer là-dessus.

C'est la faute à l'alcool (évidemment)

Tout le monde sait que consommer une grande quantité d'alcool, c'est pas la meilleure chose à faire subir à son corps. Selon une étude conduite par Women's Health, la consommation abusive d'alcool lors d'un night out peut causer faire en sorte qu'une bactérie dans l'intestin peut libérer des toxines néfastes et aller dans le sang. Ça endommage ton système immunitaire, en plus d'envoyer moins de nutriments vers tes muscles. Ça explique donc pourquoi t'as si mal partout le lendemain d'une soirée bien arrosée, comme si t'avais couru un marathon. Ben non, c'est juste l'alcool qui a cet effet-là sur ton corps.


via @beauty.life2017

Les talons hauts n'aident pas

Même si tu sais que tu risques de finir la soirée avec tes talons hauts à la main, tu décides quand même de les porter lorsque tu sors. Mauvaise idée. Tu dois le savoir, mais les talons hauts font en sorte que t'es en quelque sorte haut perchée. Ils élèvent tes chevilles, et te forcent à contracter tes mollets, très subtilement. À la longue, ça fait mal. C'est aussi pour ça que t'as mal aux jambes, le lendemain matin.


via @alexstubborn

En plus, t'es déshydraté

L'alcool, ça fait ben plus que transformer ce gars correct-cute en véritable Dieu grec, ou pire: vider ton porte-feuille. L'alcool te déshydrate. Tsé quand on te disait, quand t'as commencé à boire, de toujours avoir une bouteille d'eau pas loin pour ne pas pass out? Ouais, ben c'était pas pour rien. T'as remarqué à quel point tu vas souvent faire pipi, lorsque tu bois? C'est parce que l'alcool diminue la quantité d'hormones anti-diurétique que ton corps fabrique. Et parce que tu vas autant aux toilettes faire pipi, tu te déshydrates. Et quand t'es déshydraté, tes muscles sont vraiment pas contents. Tu vois, c'est comme un cercle vicieux.


Pis ta face va te le rappeler le lendemain

Est-ce que t'as déjà réalisé à quel point t'as si mauvaise mine, lors d'un lendemain de veille? Sûrement. C'est en partie du au point précédent : ta peau a terriblement besoin d'eau. Et vu que t'es déshydraté, ta peau l'est aussi! Et sans eau ni vitamine A, ta peau commence à gonfler. Bon, tu gonfles pas comme un ballon, mais tu peux clairement voir la différence quand tu te regardes dans le miroir. Et tout le sucre contenu dans l'alcool que t'as bu hier, ça aide vraiment pas à ta cause. Et, évidemment, t'as probablement pas eu ta meilleure nuit de sommeil. Ceci explique cela! Les cernes, les yeux rougis et gonflés, et la peau terne. C'est ça que ça te fait, l'alcool.



D'autres articles à lire:

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications