Mon expérience: j'ai suivi le programme de cette fitness star pendant 1 mois - Narcity

Mon expérience: j'ai suivi le programme de cette fitness star pendant 1 mois

Outch!

Après m'être foulé la cheville et être restée assise beaucoup trop longtemps sur mon sofa l'an dernier, j'ai décidé de m'acheter un nouveau guide d'entraînement ''trendy'' pour me motiver un peu. J'ai opté pour celui de Sarah's Day, qui a comme devise Écoute ton corps

La Youtubeuse australienne a bâti son programme sur 8 semaines, sous forme de défi santé. Les exercices peuvent se faire autant au gym qu'à la maison, parce que tu n'as besoin que du poids de ton corps comme équipement. Voici comment mon premier mois s'est déroulé! 

@sarahs_dayembedded via  

Semaines 1, 2, 3

Les 3 premières semaines, il y a 4 journées d'exercices. Le but c'est de bouger sans avoir l'impression de s'entraîner. 

La semaine commence avec un circuit de style HIIT: 7 exercices en circuit pendant 30 minutes. Mes amis et moi avons eu la merveilleuse idée de l'essayer pour la première fois pendant un weekend au chalet, un peu hangover au grand soleil, sans avoir mangé avant. Ça a été les 30 minutes les plus atroces de ma vie. 30 minutes, ça passe pas vite quand t'es scrap. 

Le 2e jour du programme est beaucoup moins cardio: les exercices sont plus relax, mais tu les fais plus longtemps pour te tonifier (1 minute sans arrêt, 4 fois de suite). Ça passe super vite sur un tapis de yoga devant la télé (environ 30 minutes total). 

Le vendredi, c'est le jour du défi. La semaine 1, c'est 10 minutes intenses d'exercices pour les abs. Le défi change chaque semaine et devient de plus en plus difficile. À la semaine 3, tu dois prendre un paquet de cartes (chaque signe = un exercice) et tu dois passer les 52 cartes en faisant le nombre de répétitions indiqué sur la carte. 

Le samedi, c'est la journée activité: Sarah te propose quelque chose comme une baignade, une longue marche ou bien des exercices à faire à l'extérieur. 

Via Sarah's Day

Semaine 4

C'est là que les choses se corsent! Il y a maintenant 5 jours d'exercices: 2 HIIT trainings (High-intensity interval training ou bien entraînement par intervalles de haute intensité) (lundi-vendredi), 1 session de toning (mercredi), 1 défi (mardi) et une activité (samedi). C'est à ce moment que j'ai compris que j'allais devoir m'entraîner le matin, parce que c'est pratiquement impossible en plein été de passer la semaine au gym. 

Mon opinion

Je crois que le programme est parfait pour ceux et celles qui ont besoin d'ajouter l'exercice à leur calendrier pour vraiment en faire. Les sessions sont super courtes et c'est assez facile à fitter dans l'horaire. Toutefois, il faut évidemment tout planifier d'avance si tu veux continuer d'avoir une vie sociale et professionnelle. 

Après avoir fait les programmes de Kayla Itsines et d'Anna Victoria, je trouve le programme de Sarah's Day assez facile. Les exercices sont bien répartis pour te permettre de prendre un break de cardio et n'importe qui peut s'y mettre. L'entraînement ne devient pas plus difficile avec les semaines, c'est plutôt le nombre de sessions qui augmente afin d'ajuster l'intensité du programme. 

Mes résultats sont beaucoup moins intenses que lorsque j'ai fait les programmes de ces 2 dernières, sans changer mon alimentation (je mange clean 80% du temps, 20% de gâteries). En 4 semaines, je n'ai perdu aucune livre. Je me sens beaucoup mieux dans mon corps et je me sens définitivement plus ferme, mais je n'ai pas fondu du tout. La plus grande différence est au niveau des abdos. Pour la première fois de ma vie, je vois une petite définition. 

Je recommande 100% le programme à ceux et celles qui veulent commencer à incorporer l'activité physique dans leur vie et qui ont besoin d'un défi, sans avoir à débourser pour un gym ou un entraîneur. Toutefois, si tu penses avoir la shape de Sarah's Day en faisant uniquement le programme pendant 8 semaines, c'est perdu d'avance. 

Selon moi, l'entraînement doit faire partie de ton mode de vie (pour toute la vie), c'est exactement ce qui est valorisé dans ce programme


À lire aussi:

Partager sur Facebook