Bon, bon, bon. Ceci est pour toi jeune étudiant montréalais. On s'entend que les deux semaines de vacances que t'avais au secondaire, c'est pas du tout la même chose que le mois de relâche que tu viens de vivre. On s'entend aussi que t'as pas dû être trop sage, et que le retour en classe t'a complètement déstabilisé. Que tu sois resté dans ta belle ville à te geler les fesses, ou que tu sois aller te prélasser quelque part au soleil, la rentrée scolaire, ben t'avais pas hâte de la voir. Tes vacances sont sûrement passées trop vite à ton goût, et tu sais plus trop comment dealer avec le retour aux choses sérieuses. Lâche pas la patate, la relâche s'en vient plus vite que tu crois!


1. J'y vais tu ou j'y vais pas?

Celle-là, on la connait tous. Tsé, cette envie extrêmement forte de ne pas se pointer à ses cours dès le début de la session?


2. Le retour du seul et unique: snooze

« Juste un autre 5 minutes. »

Et ensuite tu te réveilles en sursaut, 20 minutes plus tard.


3. Si t'as pas ton café, t'es foutu(e)

T'es redevenu addicted à cette drogue: t'en a pas le matin en te levant, ta journée est un échec d'avance.


crédit photo - J'idee

4. La sieste pendant la ride de métro

L'heure est grave. Le retour en classe bouffe tellement ton énergie que même t'endormir en public est acceptable.


5. L'adaptation à la nouvelle année

T'as fait l'erreur au moins une fois c'est sûr... Ton cerveau bug sur le fait qu'on est en 2015.


6. Se sentir comme un secondaire 1 en cherchant ton local

« A-642? Y'a un sixième étage içi? Hein?! »


7. Rentrer un peu trop confiant dans le mauvais local

Comment avoir l'air d'un cave 101.


8. L'oubli de ta combinaison de cadenas

Certains ont moins de mémoire que d'autres. T'essayes pendant un bon dix minutes, t'abandonnes, tu vas en acheter un autre à la Coop, pour ensuite te souvenir de la combinaison du premier. Classique.


crédit photo - Cegep Ste-Foy

9. Le nouvel horaire

Tu l'as screenshot  et c'est ton nouveau background. Tu commençais à peine à connaître celui de ta session d'automne...


10. La calligraphie qui fait pitié

En un mois de vacances, t'as pas dû te servir d'un crayon ben ben souvent... Ça paraît.


>Vous en voulez plus? Cliquez ici pour Les 10 carrières que tu devrais surveiller en 2015>

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications