Y'a un jour dans ta vie où tu te réveilles et quelque chose a changé. Tu ne sais pas tout de suite c'est quoi, mais un jour tu t'en rends compte : « Clubber », ça ne te tente plus. Ça ne fait plus de sens pour toi et chaque fois que quelqu'un te demande si ça te tente, tu hésites entre te forcer pour y aller ou simplement dire non (et proposer autre chose).

Aller clubber, avant c'était ton activité préférée. C'est là que t'as découvert les plaisirs de l'alcool et de cruiser des étrangers. Maintenant, c'est là que tu comprends les effets secondaires à l'alcool et les désavantages à te faire cruiser par des étrangers. Pourtant, c'est pas toutes tes amies qui sont comme ça. Voici ce qui vous différencie...

1. Sortir dans un club est synonyme de perte d'argent pour toi

Le cover de l'entrée, le prix du vestiaire (obligatoire), les drinks. Tellement d'argent que tu pourrais mettre ailleurs... Avant, tes paies allaient directement dans ces soirées-là pis c'était (presque) sans hésitation. Maintenant, tu penses tellement à d'autres façons de le dépenser (ou de l'économiser).


2. Le souvenir de ton dernier hangover te hante encore

Loin sont les lendemains de veille que tu te réveillais fraiche, comme si de rien était. Lorsque tu prends un verre de trop, maintenant, t'en as pour la fin de semaine à t'en remettre. T'as mal à la tête et t'es inutile jusqu'à midi (au moins).


3. Il n'y a vraiment rien de mal à Netflix and chill, selon toi

Une série télé, ton lit confortable et ta bouffe préf... Why the f*ck not? T'es très à l'aise à passer ton samedi soir de cette façon, comparé à danser entre deux personnes qui ont oublié de se mettre du déodorant.


4. Ton meilleur ami est ton lit. Il ne te laisse jamais tomber, lui

Y'a pas une place où t'es plus confo, pourquoi le quitter? Ok, je pousse un peu. Tout de même, l'idée de quitter ton confort pour aller dans un club ne fait pas de sens.


5. Tu espères toujours que tes plans de sortie s'annulent lorsque tu en as

Tu reçois un text de ton amie qui annule votre sortie? Avant, ça aurait gâché ta soirée et tu aurais sûrement été mad au moins quelques heures. Maintenant, c'est beeeen correct.


6. Tu ne comprends plus le principe de la musique si forte

Ne pas s'entendre parler < s'entendre parler. Y'a pas grand chose à rajouter, j'pense. Le feeling de devoir crier/se faire crier dans l'oreille pour pouvoir communiquer avec quelqu'un d'autre... Non merci.


7. Ton chat > des personnes saoules

Avant, tu les aimais, ces personnes qui marchaient tout croche et enlevaient leurs souliers en fin de soirée. Maintenant, tu les trouves désagréables et préfère de loin cuddle avec ton chat chez toi et rire des selfies complètement saoules de tes amies sur Facebook.


8. T'arranger? Ark.

Sortir dans un club est synonyme de mettre des beaux (et non confortables) vêtements, de se maquiller et de se coiffer. Se chixer. Puis arrivé au bar, avoir chaud et être complètement dégueulasse (comme tout le monde qui t'entourent) après deux heures. Ça n'a plus aucune logique pour toi.


9. Les personnes de club te donnent un peu des envies de meutre

Les typiques filles à robe trop serrée/courte qui boivent des vodka canneberges et des shots (de trop) de Tequila... et qui finissent pas vomir tout ce qu'elles ont ingurgité. Puis tous ces gars qui finissent par se battre pour aucune raison. Pu capable.


10. Il y a tellement d'autres façons de passer du temps entre amis.

Avant, sortir dans un club était ta première idée pour avoir du fun. Maintenant, il te vient une liste longue comme ton bras d'idées d'activités à faire avant d'aller dans un club. En premier: TOUT' SAUF ALLER CLUBBER.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications