La réputation du cégep du Vieux Montréal n'est un secret pour personne. Cégep d'artistes, de militants et de gens colorés, l'établissement n'a rien à envier aux autres cégeps de la métropole. Pour tous ceux qui ne le savaient pas encore, «Cégep du Vieux Montréal» ne prend pas de trait d'union à cause d'une erreur à l'enregistrement. On l'apprend tous tôt ou tard avec une faute sur nos pages de présentation!

Son emplacement en fait rêver plusieurs, car pourquoi ne pas étudier dans le Quartier Latin, au milieu des bars et de la bonne bouffe? Parce que même si tu finis ton cours à 6h, t'as encore en masse le temps de profiter de la frénésie urbaine! Malgré tout, comme dans toutes les écoles, il y a des choses que seuls ceux qui les fréquentent peuvent comprendre. Je vous présente une liste des 15 réalités d'un étudiant du Cégep du Vieux Montréal!

1. Les non vieux Montréalais nous jugent un peu, parfois beaucoup

On s'est déjà tous fait répondre un  "Ben c'est pas surprenant, t'es au Vieux" comme si cette simple phrase justifiait tout et n'importe quoi. On s'y est tous habitués. C'est un peu chiant au début. Ça va mieux avec le temps.


2. Feu la ruelle des poteux

Elle a été fermée par la ville l'année passée. Sanctuaire où se rassemblaient tous les poteux dans leurs pauses pour avoir un peu de paix. Reste en paix, ruelle. Au moins, il reste encore la butte en arrière au cinquième, et ça c'est assez dur à fermer!


3. Qui sommes-nous? Des artistes et des militants

La majorité des gens qui choisissent le vieux le choisissent à cause de sa réputation de Cégep militant et ultra artistique. C'est quelque chose dont on est très fiers, la preuve, souvent en début de session les profs demandent pourquoi on a choisi ce Cégep parmi tous. La créativité se voit PARTOUT au cégep, dans les visages, dans les styles, sur les murs et dans les yeux de tout le monde. Il y a même des projections lumineuses sur le Cégep les soirs d'hiver!

La culture du militantisme date d'il y a bien des années déjà et se continue d'année en année au CVM. On est même assez fous pour faire des occupations. Une grève finie? On va parler de rendre le café l'Exode vegan, et les débats sont repartir! Il manque jamais d'action. Si t'as peur de la grève en général, t'es moyennement au bon endroit. Tout le monde va t'aimer quand même, parce qu'au Vieux tout le monde s'aime, mais ça se peut que tu passes quelques jours par session en congé forcé. Si tu n'aimes pas les débats, tu vas aussi trouver le temps très long, parce qu'au CVM, les débats, c'est presque juste ça qu'on fait! (j'ai dit presque, quand même, entre l'art et la culture)


4. Il y a des gens qui se promènent pieds nus juste comme ça

Juste pour le dire. Pas un ou deux, mais plusieurs. Il y a aussi des gens qui se promènent en pyjama. Si tu critiques, on va probablement te répondre: "Vivre et laisser vivre, câlice!" (le câlice est facultatif, mais ça a plus de style) Et au fond, c'est peut-être un peu vrai?


5. Les fameuses frites spirales et les patates à déjeuner

Spotted aux célèbres frites spirales du Vieux. De renommée quasi internationale. D'autre part, c'est moi ou il y a de moins en moins de patates dans le carton de patates à déjeuner?  Pourtant, c'est pas le prix qui baisse… Un jour il restera plus rien, et on va tous pleurer, ça, c'est certain.


6. Les étudiants sont tellement beaux

C'est ce que tu vas remarquer en entrant au cégep. Les gens sont beaux. Ils sont beaux tout simplement. À l'intérieur comme à l'extérieur. Ils sont émouvants de leur personne. Aussi, ça sent le style à plein nez. C'est magnifique. T'es sûr d'être jaloux d'au moins une dizaine de personnes par jour. J'te le jure, et ce même si t'as du style toi aussi!


7. Les profs aussi sont beaux, et militants

Parlant de style, des fois c'est assez perturbant quand ton prof en a plus que toute sa classe. Surtout s'il est joli. C'est aussi pas pire de savoir que tes profs planifient dès le début des cours la session en fonction d'une éventuelle grève à laquelle ils risquent très fort de participer eux aussi. On se sent bien. On se sent compris. Solidarité!


8. Oublie les escaliers roulants

Les escaliers roulants, oublie-les. Il y en a toujours qui ne marchent pas. Oublie aussi l'ascenseur; toujours plein. Reste là à attendre que quelque chose se passe. C'est peut-être la meilleure solution, au final. (OK t'as le droit de les monter à pied aussi, si tu y tiens…)


9. Avoir un cours au 11e, c'est la joie juste pour l'ambiance et le décor

Plus tu montes en hauteur, plus c'est chiant de te rendre et de redescendre à ta pause te chercher un café en bas, mais moins tu vas pas t'emmerder dans ton cours parce que dans le pire des cas, t'auras au moins quelque chose de beau à regarder par la fenêtre. C'est presque beau tout le temps, la ville de haut. Mais quand il fait soleil, bonne chance pour rester assis tranquillement sans faire l'école buissonnière dès la première pause pour aller profiter du beau temps. C'est dur d'y résister quand le soleil te nargue pendant le 4h de ton cours de littérature. Toutefois, quand il pleut, ça te donne presque le goût de rester là plus longtemps que d'habitude.


10. Le local de l'Asso sent un peu étrange

Il faut se l'avouer. Un petit coup de Febreze là-dedans ferait pas de mal. Un peu de ménage non plus. Ceci étant, je n'ai rien contre ceux qui s'impliquent ni contre le local en soi, étant militante moi-même. Mais je l'avoue, ça sent bizarre. N'empêche que c'est un local merveilleux quand même. On peut écrire sur les murs et s'effouairer sur un sofa, sans mentionner le fait qu'il y a toujours des gens avides de discussions et prêts à accueillir le monde entier.


11. Le café de l'Exode, on l'aime d'amour

Je ne sais pas si c'est parce que c'est le matin et qu'on a tous pas assez dormi, mais c'est vraiment un moment salvateur que la première gorgée d'un café préparé avec amour par les employés toujours jolis et tellement sympathiques de l'Exode. D'ailleurs, pour en revenir au fait d'avoir un cours au 9-10-11e étage, avouez que ça vaut la peine de descendre et de remonter pour aller le chercher ce café-là! En plus, on dirait que si tu arrives en retard avec un café de l'Exode entre les mains, les profs le prennent un peu mieux. (J'ai bien dit "un peu").


12. L'aile C (ou l'aile cachée)

Essaie pas d'expliquer à un non-étudiant du Vieux comment venir te rejoindre quelque part dans l'aile C. mauvaise idée. Tu vas finir par aller le chercher à l'entrée principale de toute façon, alors sauve-toi du temps, passe l'étape entre les deux! Et personnellement, je cherche encore l'emplacement des toilettes du 4e du Bloc C. Merci de me rendre la vie plus facile en m'indiquant où elles se trouvent.


13. La solidarité et la gentillesse des étudiants

En allant au Vieux, y'a au moins une chose qui est certaine. Si tu pleures dans le couloir, dans les toilettes ou quelque part où tu peux être vu, ne t'en fais pas, c'est sûr qu'on va venir te voir et s'assurer que ça va aller. Et même, les trucs écrits dans les toilettes, c'est pas du genre "fuck tout le monde" mais plus "sale pub sexiste", ou des phrases philosophiques et d'encouragement du genre "tu es belle". Non mais, sincèrement, qui ne serait pas fier de ça?


14. Les toilettes du 9e et la biblio

Les toilettes du 9e étage, premièrement. Elles ont pas une réputation très reluisante. Je ne sais pas si c'est moi, mais on veut jamais vraiment savoir tout ce qui s'y passe. C'est mieux de rester dans l'ignorance et de passer son chemin pour aller à celles d'un autre étage. Pour le bien de notre santé mentale commune.

Pour ce qui est de la biblio, il faut vraiment se prévoir d'avance pour avoir accès à un ordi. Je le dis pour tous les futurs et actuels étudiants. On a tous expérimenté le moment où on est arrivés un bon 6 minutes avant notre cours dans le but d'aller faire imprimer nos trucs. Étrangement, 15 autres personnes avaient eu la même idée. Oups. En plus les portes de la bibliothèque sont super high-tech en vitre. Une bonne raison pour arriver d'avance ça, non?


15. Une dernière chose: GO SPARTIATES GO!!!

Que dire de plus?

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter