Je sais qu'on choisit pas sa famille, mais moi, j'peux te dire que j'en aurais pas choisi une autre même si une entité surnaturelle était venue me voir à ma naissance en me laissant choisir mes futurs parents parmi une centaine de couples. Même si on s'entend pas bien à tous les jours (anyways, est-ce qu'il y a vraiment des humains qui s'entendent bien 24/7?), je les aime plus souvent que je les hais.

Pis mon père, c'est clairement le meilleur. Je sais que, toi aussi, tu penses que ton père c'est le meilleur des papas du monde, mais j'te jure que le mien aussi est top notch...

Parce que je lui dis pas assez souvent à quel point je l'aime, voici 16 choses pour lesquelles je n'ai pas assez remercié mon papa!

1. Merci de me prouver chaque jour que les gars ne sont pas tous les mêmes

Même si je l'ai dit plus qu'une seule fois (pis toi aussi, j'suis sûre), je l'ai jamais réellement pensé parce que j'avais la preuve chaque jour en te voyant aller que les gars sont pas tous des gros caves.


2. Merci d'avoir écouté des dessins animés avec moi

Pis d'avoir aimé ça, même plus que moi...


3. Merci de m'avoir endurée pendant ma crise d'adolescence

Je le sais bien, que j'ai été plus-que-bitch et que c'était pas facile de m'endurer sans m'étrangler à deux mains tellement j'étais insupportable, mais t'as fait l'impossible et tu t'es retenu (duh, tsé, sinon je serais clairement pas là en train d'écrire ces mots).


4. Merci de me montrer comment je devrais être traitée

C'était pas toujours rose avec maman, mais t'étais souvent sweet avec elle et tu la traitais bien, pis ça m'a juste montrer comment moi je devais m'attendre à être traitée!


5. Merci d'avoir essayé de me comprendre

Une fille dans sa crise d'adolescence de 19 ans qui vit dans l'ère des technologies dans laquelle l'homme de 55 ans que tu es est jamais réellement entrer, j'imagine que ça doit pas être la chose la plus simple à comprendre...


6. Merci d'avoir pris mon bord contre maman des fois

C'est arrivé plus souvent qu'une fois de temps en temps et j'en suis très bien consciente, tsé!


7. Merci de me ramener sur Terre quand c'est le temps

Je suis pas nécessairement la fille qui est la moins responsable et tête en l'air du monde, mais je sais aussi que ça m'arrive (comme à tout le monde, au fond) de pas me servir des quelques neurones que j'ai entre les deux oreilles... Et dans ces moments-là, je sais que je pouvais compter sur toi pour me dire à quel point ce que j'ai envie de faire est ridicule, insensé et pas responsable.


8. Merci d'avoir essayé de m'empêcher de me péter la face trop souvent

Genre en me disant à quel point ça sentait mauvais et à quel point tu sais que ça va mal finir. On sait tous les deux que ça a rien donné parce que j'ai une aussi grosse tête de cochon que toi, mais comme on dit, c'est l'intention qui compte, non?


9. Merci de me supporter dans mes projets

Ils ont pas toujours réalistes et ils sont pas toujours empreints de beaucoup de bon sens, mais je sais que je peux pas mal toujours compter sur toi pour me supporter là-dedans, pis j'te jure que ça vaut tout l'or du monde...


10. Merci de m'obliger à prendre soin de moi quand je me néglige

Un peu comme maman, t'es toujours là pour me rappeler de manger mes brocolis même si je suis tannée d'en manger parce que j'avais une foutue de forêt amazonienne dans mon assiette.


11. Merci d'être honnête avec moi

T'es pas nécessairement l'être humain qui a le plus de tact au monde, mais au moins, j'ai toujours su que je pouvais compter sur toi pour me dire la vérité même si elle était pas facile à entendre!


12. Merci d'avoir été sévère quand il le fallait

Parce que, à mon humble avis, on élève clairement pas un adulte responsable et mature en laissant faire sa version enfant absolument tout ce qu'il veut sans lui imposer au moins quelques règles.


13. Merci de partager avec moi ton amour pour la malbouffe

Quand tu m'encourageais pas à manger le filet de saumon que maman avait préparé, tu partageais avec moi ton amour sans aucune limite pour les patates sous absolument toutes les formes et tu me jugeais jamais quand j'en prenais une seconde portion (ou une troisième) parce que tu faisais la même chose aussi...


14. Merci d'avoir essayé de m'endurcir (même si ça a pas tellement fonctionné)

Je sais que ça t'a découragé (et que ça te décourage encore aujourd'hui) de me voir pleurer comme une Madelaine à tout bout de champ et que t'as essayé de m'endurcir de ton mieux. On sait tous les deux que ça a pas été ton move le plus efficace au monde, mais encore une fois, c'est clairement l'effort qui compte!


15. Merci d'avoir un humour aussi quétaine

Parce que ça a clairement mis un p'tit (gros) rayon de soleil dans mes journées moins drôles.


16. Merci d'avoir été là pour moi

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications