Ça fait que ma fête est en octobre et aussi fou que ça puisse paraître, j'approche de mes 25 ans. Ben oui, 25. Me semble que ça remonte à hier que je disais: « Wow ! Demain je vais avoir 10 ans pis je suis excitée parce que c'est DEUX CHIFFRES ! » (ouais, j'ai toujours été wise comme ça, moi).

Mine de rien, je suis en train de manger mon spaghat fait avec de la sauce en pot pis je m'interroge. Mettons que je recense toutes mes maudites niaiseries, je peux sûrement m'offrir un bungalow en enfer avec vue (Vue sur quoi? Fouille-moué. La vue en enfer doit ressembler vaguement à une vue d'appart de sous-sol côté cour). Pis à travers tout ça ben, j'ai compris une couple de trucs. En espérant ne pas être toute seule dans mon p'tit bateau pis même si je suis toute seule, pas grave, l'eau est bonne.

1. Alright, mes 92 plans de match ont pas marché...

Et c'est correct. Non, tu feras pas partie de l'Ordre des Psychologues du Québec pis t'assumes pleinement ça. T'habites pas non plus dans un loft et le soir en arrivant chez vous, tu lances pas tes clés dans un pot en terre cuite en t'ouvrant une bouteille de vin comme dans Sex and the City.


 2. La minute que tu t'en fous, quelque chose de franchement magique se produit...

C'est un déclic. Tu te dis que peu importe ce que tu vas faire dans la vie, y'en a toujours un pour chialer. T'es aussi ben de faire ce que tu veux, hein fille ?


 3. La vie coûte cher... pis pas juste un peu

T'aimes ça magasiner de la coutellerie chez Dollorama pis tu trouves que des plantes en plastique c'est vraiment moins dispendieux. Tu magasines ton papier de toilette chez Jean-Coutu parce que tu SAIS que c'est moins cher !


 4. Tu fais plus autant le party, mais t'attends pas ton premier kid... pis c'est correct

L'entre-deux de la mi-vingtaine où on est une couple à se retrouver. Tu décides des soirées que tu veux passer selon ton humeur et tes amis correspondant...


 5. Ton métabolisme est plus le même...

Tu trouves que te remettre d'une brosse ça prend un peu plus de temps que prévu et t'as de la misère à te lever sans deux cadrans le matin. C'est fou comment le gras de bedon ça se prend vite hein ! Hé, monsieur...


 6. Se forcer... c'est quand même forçant hein ?

T'étais du genre à aller jusqu'à Québec (ou toute autre ville) pour aller rencontrer un gars pis avoir une première date avec. Avec le temps, tu leur apprends que la route se fait dans les deux sens hein !


 7. Tu connais beaucoup de sortes de thé aux noms longs de même |                               | (ce sont mes bras)

Fleurs des bois de lavande de marguerite citronnée. Aussi variés que les échantillons de couleurs en carton chez Rona. Bleu ciel d'été sauvage (ouate de phoque?!).


 8. Wow...Un f*cking quart de siècle...

Crise de la mi-vingtaine bonjour. Et tu te fais dire par tout le monde de ton entourage que, rendu à 25 ans, ça déboule.


 9. Ta patience devient un - peu - meilleure...

Tu pettes moins de coches après les machines ATM ou le trafic sur le pont. T'as appris, par la fatalité de la vie, que tu peux rien changer à ça.


 10. Mettre du mascara en camping c'est stupide

Pis tu ris un peu de la jeunesse qui arrive comme si elle s'en allait parader à la Semaine de la Mode. Fille... J'ai des joggings gris écrit dessus Psycho UQAM, même si j'ai jamais mis les pieds dans leur faculté ! Et je les porte depuis 6 ans ! Tu peux quasiment voir à travers tellement qu'y sont usés  !


 11. Tu te rappelles que tu pensais avoir des problèmes à 16 ans...

Je confirme que de se soucier d'aller à son rendez-vous chez l'ortho et d'avoir mal à la tête à cause de ses broches, c'est PAS un problème.


 12. Tu commences à comprendre tes parents

Et les conversations deviennent sérieusement enrichissantes des deux côtés.


 13. T'as 3 drinks préférés: vin, bière, bloody ceasars.

YEEEEEP. Et une fois que t'es partie, tu bois ça une soirée de temps. T'essayes même de tougher le plus longtemps possible avant d'aller à la toilette, parce que si ça part, tu te lèves aux 5 minutes.


 14. Les mots "f*ck it", tu les utilises en ponctuation pour toutes les petites questions de la vie

Est-ce que je devrais faire mes cheveux aujourd'hui ? F*ck it...

Ouin, je serais due pour faire mon changement d'huile ? F*ck it...


 15. Plus tes fêtes avancent, et moins t'es actif(ve) sur la célébration

- Tu fais quoi pour ta fête ?

- Ah ouin, c'est vrai, c'est ma fête.


 16. Tu réalises que ta famille passe en premier

T'aimes ben ça les inviter dans ton appart et tu rêves de leur faire de la dinde au prochain Noël en les accueillant dans ton 2 et demi !


 17. T'as désactivé ton compte Facebook au moins un BON cinq fois...

Eeeeet t'es encore là, parce que tu me lis !


 18. Changer le monde...

Plus tu regardes ce qui se passe aux nouvelles (le peu de fois où tu regardes la télé), plus tu te rends compte que si tu réussis à changer la vie d'une couple de personnes, ça va être en masse...


 19. Tu réalises que d'aller au gym, c'est pas juste de s'abonner

Et quand tu y vas, tu ressembles un peu à une caricature de Sport Spice à la retraite...


 20. T'as aucun plan de match dans une épicerie, ça fait vraiment dur

Tu réalises ça assez rapidement quand tu fais l'aller-retour "Salade - Drumstick" 20 fois dans ta veillée... (Pour ceux qui ont pas compris la blague: la salade est foutrement à l'opposé du congelé !).


 21. Y'arrivera quand y'arrivera

Ton envie d'aller sur Tinder est proportionnellement inverse à ton envie de laisser aller la vie. Le tien, tu vas le rencontrer dans d'autres circonstances pis vos conversations vont être un brin plus diversifiées que: "Tu fais quoi ce soir, je suis à Montréal jusqu'à demain".


 22. Et être célibataire c'est vraiment pas si pire

Baaaah non ! On feel bien avec ça ! Et quand tes amis te parlent de leur couple tu penses: « Wow...je les envie tellement pas ». Honnêtement, autour de toi, il y a combien de couples que t'envies réellement ?! C'est çaaaa...


 23. Voyager devient indispensable dans ta vie

Toscane, Grèce, Pérou, L.A., Bali, Pologne, Irlande, Afrique du Sud... Si t'avais l'argent pour tout ça, on te reverrait probablement pas avant un bout.


 24. Tout comme ta carrière qui va prendre énormément de place

Parce que ta job te fait triper et elle te fait sentir important(e). Tu joues ton nom et t'as un peu l'intention qu'il soit big...


 25. Tu juges moins et tu comprends plus

Mettons que quand t'apprends à te regarder le nombril, tu juges moins celui des autres !

Pis overall, tout ça, c'est ben correct ! 

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter