Complètement à l'est de Montréal se trouve Pointe-aux-Trembles, un quartier principalement francophone. Même s'il est techniquement encore sur l'île de la métropole, on se sent parfois plus en banlieue qu'en ville grâce aux nombreux parcs et à tous les arbres qui amènent de la verdure dans la vie des gens! À part pendant les heures de pointe, les rues vraiment calmes apportent une sérénité qu'on perd en se rapprochant du centre de Montréal...

Comme tous les quartiers de la ville, Pointe-aux-Trembles est loin d'être parfaite! Malgré le fait qu'on aime notre petit coin, on se plaint souvent des mêmes choses qui nous énervent parce que même la beauté de notre quartier ne peut pas compenser certains inconvénients.

Étant donné que je partage les mêmes problèmes que toi au quotidien, en voici 7 que tu partages fort probablement avec moi!

1. Les longs trajets pour aller au centre-ville

Oui, OK, tu habites sur l’île… Mais tu te rends vite compte que tu n’es pas vraiment mieux placé que les habitants de Terrebonne vu que ça peut te prendre legit une heure en transport en commun pour aller à tes cours si tu es dans le bout-du-bout de Montréal. À part si tu tripes ben gros sur la proximité d’inconnus dans les bus publics, tu risques fort probablement de vouloir condenser au maximum tes journées parce que se pointer pour un cour de deux heures quand ça te prend ça de transport, c’est loin d’être la chose la plus agréable au monde!


2. Ne rien avoir à distance raisonnable de marche

À part un dépanneur miteux (et encore là, ça se peut qu’il soit pas si proche que ça), les commerces proches se résument pas mal à ça! Pendant que tu entends tes amis plus proches du centre que toi qui vont faire leur épicerie à pieds, tu peux pas t’empêcher de les envier un peu, pas mal beaucoup, à la folie parce que toi ça te prend un autobus, sinon deux…


3. L’inexistence de bars potables

Je comprends que la population est plutôt vieillissante à Pointe-aux-Trembles et que le besoin est pas tant là, mais ça reste plate de ne pas avoir un seul bon bar dans le quartier. Quand tu constates que les gens qui habitent sur la Rive-Sud sont mieux placés que tu ne l’es dans ce domaine, tu peux pas t’empêcher de piquer une petite déprime et d’envisager de déménager en banlieue!


4. Le seul centre d’achats est sans intérêt et décrépite

Le carrefour Lapointe n’est tout simplement pas adapté à nos besoins! Les bons magasins qui offrent des vêtements potables pour les jeunes sont carrément inexistants et ça t’oblige encore une fois à devoir sortir de ton quartier. Comme si c’était pas assez, le centre d’achats commence à se faire vieux et aurait bien besoin d’un coup de neuf pour enlever l’envie de sortir de là au plus vite dès que tu y mets les pieds…


5. La division entre ceux qui sont allés à Poly et ceux qui ont étudié à Saint-Jean

Quand tu rencontres quelqu’un qui vient aussi de Pointe-aux-Trembles, tu sais directement s’il est allé à Poly ou à St-Jean… sinon tu le reconnaîtrais! Ce sont les deux écoles secondaires les plus populaires du quartier (même si la deuxième est plutôt dans un no man’s land vu que c’est entre PAT et RDP), et on retrouve malheureusement des préjugés d’un côté comme de l’autre vu qu’une est publique et l’autre est privée.


6. Les gens bizarres dans les autobus de la STM

Honnêtement, j’ai vu plus de gens louches en prenant la 189 que dans le métro au centre-ville. À Pointe-aux-Trembles, on a tous au moins une péripétie qui nous est arrivée quand on prenait l’autobus en direction de notre maison après une dure journée à l’école… Allez, je sais que tu as une histoire en tête en lisant ça!


7. Le manque d’événements organisés dans le quartier

Dès que tu entends parler d’événements intéressants qui ont lieu à Montréal, tu sais déjà que ce sera pas dans ton quartier (et que tu vas te ramasser à devoir te taper minimum une heure de transport en commun si tu veux vraiment y participer)! À part trois cinémas en plein air durant l’été et quelques shows dans le même parc, il n’y a pas vraiment d’autres événements dignes de mention qui ont lieu près de chez toi. Même si tu es probablement trop fier pour l’avouer, tu jalouses intérieurement les habitants du Plateau qui eux, ne s’ennuient jamais.

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter