On va commencer par une petite mise en situation. C'est vendredi soir, toi, tu t'es préparé un souper aux chandelles avec Netflix, le Chinois de ton quartier qui livre même si tu habites à deux portes, et ton lit. Ce n'est pas que tu es antisocial, mais ton compte de banque est à sec, tes belles bobettes sont au lavage et tu as juste pas envie de sortir. Mais là, tes amis s'en mêlent et tu reçois tellement de textos te demandant de sortir avec eux que tu cèdes.

Oh mon ami, tu n'aurais pas dû. Il y a des jours où t'es juste destiné à rester chez toi. Les astres n'étaient pas alignés en ta faveur et un de ces scénarios t'est sûrement arrivé. Je compatis.

 1. Tes amis ne sont même pas venus, les traîtres

Ils ont passé des heures à essayer de te convaincre de sortir et là, après t'être douloureusement extirpé de ton sofa, tu te retrouves seul dans un bar louche et ton seul instinct est d'appeler ta mère.

Truc bonus : si tu pleures assez fort, ta mère va sûrement passer te chercher.


 2. La seule personne qui t'accompagnait t'abandonne pour aller cruiser

C'est un peu comme le scénario 1, mais cette personne-là, c'est aussi ton lift. Tu passeras le restant de la soirée à te demander si oui ou non ton ami va repartir avec quelqu'un.

Truc bonus : quand ça m'arrive, j'essaie par des moyens plus ou moins subtils de rappeler ma présence à mon ami. Les bars offrent souvent des peanuts. N'hésite pas en t'en servir comme projectiles.

À ne pas faire : live tweeter les techniques de drague poches de ton ami. Ça peut, disons, mettre un froid dans une relation.


 3. Le métro est en panne (oui, encore)

Tu as fait tous ces efforts pour te préparer et te mettre (un peu) préalablement en boisson. Et là, tes plans tombent à l'eau.

Truc bonus : si tu es pris dans un wagon pour une durée minimale de 15 minutes, compter le nombre de graffitis peut être ton seul salut.

À ne pas faire : chialer longtemps et bruyamment pour partager ta haine de la STM avec les autres passagers. On le sait.


 4. Tout le monde est déjà beaucoup trop saoul

Tes amis t'ont invité alors qu'ils étaient déjà à la soirée. Tu rentres, prêt à socialiser malgré tes plans préalables, mais quelque chose cloche. Premier indice : la fille qui est assise devant toi dans ton cours du lundi matin est évachée par terre avec la grâce d'une baleine recueillie sur la plage. Oh oh. 

Truc bonus : n'essaie pas de rattraper tes camarades, tu risques fortement de le regretter (et de ruiner ton linge).


5. Tu finis par beaucoup trop dépenser

Parce que c'est normal de ne pas prévoir dans ton budget que l'alcool du nouveau bar trendy où tes amis t'emmènent est plus cher que ta voiture de seconde main. Je connais ça. Tu commences par retirer un petit 20 $, puis un autre, puis un autre, plus les frais de retraits... Alcool + bar + amis en boisson = trou noir de dépenses.

Truc bonus :  cours pendant que tu peux encore...


6. On t'avait pas prévenu qu'il y avait un dress code

T'aurais dû t'en rendre compte quand le doorman vous a regardé croche, toi et tes Converse. T'as l'impression d'être atterri dans une scène de Gossip Girl et tu détonnes comme Lindsay Lohan aux Oscars.

Truc bonus : dans une situation d'urgence, dis-toi que tu seras la seule personne qui ne porte pas de talons. Donc tu cours plus vite. Ça peut être utile.


7. Le plancher est vraiment trop collant et c'est louche

C'était pas la bonne soirée pour porter des gougounesTu fais vraiment des efforts pour profiter de ta soirée et oublier que la nouvelle saison de The Mindy Project vient de sortir sur Netflix, mais à chaque (difficile) pas que tu fais, tu t'ennuies de plus en plus du confort de ton sofa.

Truc bonus : en cas d'ennui total, tu peux prétendre que si tu as de la misère à avancer, c'est parce que tu es un astronaute qui essaie de marcher sur la lune (ou l'astre de ton choix). Ça marche pour moi, mais je suis un peu spéciale.


8. Les regrets du lendemain

Dois-je vraiment développer ce point? Assumer un hangover quand t'es sorti de ton propre chef, c'est une chose. Mais subir les effets du lendemain de veille alors que tu ne voulais pas fêter à la base, c'est horrible.

Truc bonus : bois beaucoup d'eau et met du mou. T'as tous les droits de blâmer ton état sur tes amis. Sauf que ça n'enlève pas le mal de tête.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications