Quand tu as grandi avec ta petite ou grande sœur à tes côtés, tu peux difficilement imaginer ce à quoi ta vie ressemblerait sans elle tellement elle occupe une grande place dans ta vie. Tu as traversé toutes les étapes importantes de ta vie avec elle pour te soutenir quand c'était plus difficile, tu as vécu les plus beaux moments de ton enfance en sa compagnie et tu as autant appris d'elle qu'elle a appris de toi...

Même si être la plus vieille des deux (ou des trois) comporte ses avantages, ça n'a pas toujours été facile puisque tu devais montrer l'exemple et te montrer patience envers ta ou tes petites sœurs.

Voici donc 8 choses qui prouvent pourquoi ta petite sœur t'a aidé à exercer ta patience... Après toutes ces fois où elle a testé les limites de ton sang-froid, tu pourras enfin lui dire merci d'avoir fait de toi une meilleure personne!

1. Elle adorait te gosser juste pour t’énerver

Parce qu'elle n'a pas toujours été toujours aussi mature qu'elle l'est aujourd'hui, tu as dû dealer pendant plusieurs années avec une petite sœur qui aimait bien te taper sur les nerfs pour occuper son temps libre... Même si tu avais envie de l'étriper beaucoup trop souvent, tu te calmais en prenant une bonne inspiration et en endurant son côté enfantin qui était gossant mais attendrissant.


2. Tu devais souvent jouer à des jeux pas vraiment pour ton âge

Tsais, jouer aux Barbies quand tu as 13 ans, c'était pas ce qui te tentait, mais ça te faisait plaisir de lui faire plaisir. Tu retombais en enfance en même temps qu'elle vivait la sienne, et tu as dû t'oublier à plus d'une reprise pour elle!


3. Elle était le pire chien de poche que tu n’auras jamais

Quand tu avais envie de sortir, elle avait envie de te suivre puisque tu étais son modèle et que tout ce que tu faisais lui tentait. L'avoir comme chien de poche a rendu les sorties que tes parents auraient refusées possibles mais, malgré que tu l'adores (la plupart du temps) plus que tout au monde, tu aurais souvent préféré avoir la paix une fois de temps en temps...


4. Emprunter tes affaires sans ta permission était son activité préférée

Dès que tu sortais de la maison (ou que tu étais loin de ta chambre si elle était vraiment wild)ta petite sœur se précipitait dans ta chambre pour te voler un morceau de vêtement, le sac de chips que tu avais caché dans ton bureau ou ton maquillage qui la faisait sentir plus vieille comme toi. Quand tu découvrais que quelque chose avait disparu, tu as souvent dû lui tirer les vers du nez pour lui faire avouer qu'elle était coupable, ce qui n'a pas toujours été évident!


5. Elle était plus lente que toi et tu devais souvent l'attendre

Disons que ses mini-jambes étaient pas aussi efficaces que les tiennes! Tu as dû adapter ton rythme au sien souvent pour éviter de la perdre dans une foule...


6. Tu te faisais souvent imiter parce qu'elle voulait te ressembler

Même si son envie irrépressible de te ressembler te flattait, tu n'aimais pas toujours qu'elle veuille imiter ta coupe de cheveux et changer de style vestimentaire pour qu'il ressemble au tien.


7. Tu as dû l'endurer pendant sa crise d'adolescence

Tu as beau avoir passé avant par là et savoir bien que quiconque ce que ça faisait, tu as souvent voulu l'étrangler quand une bulle pétait dans son cerveau à cause de ses hormones en ébullition... Au lieu de céder à tes envies de meurtre et à l'envie de remonter le temps pour retrouver ta petite sœur dans un meilleur état, tu gardais patience parce que tu l'aimais et parce que tu savais ce qu'elle vivait!


8. Lui expliquer ce que tu vivais n'était pas toujours évident

Si un gros écart d'âge vous sépare, lui expliquer pourquoi ça n'avait pas marché avec ton nouveau chum prenait beaucoup de temps vu qu'elle ne comprenait pas vraiment. Au fond, ça t'a pas mal beaucoup préparée à avoir une fille à ton tour puisque tu étais un peu sa deuxième maman.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications