Avec le temps, ça arrive souvent qu'on perd de vue nos amis d'enfance... La vie peut parfois nous amener ailleurs physiquement, on devient très tôt des jeunes adultes plutôt occupés par nos multiples occupations, les nouveaux amis qu'on rencontre peuvent parfois prendre la place des plus anciens et on oublie trop de prendre la peine de demander des nouvelles aux gens qui sont importants pour nous.

Si tu es aussi chanceux que je le suis moi-même, il te reste au moins un ami qui t'a accompagné dans toutes les étapes de ta vie et, après tout ce que vous avez traversé ensemble, tu sais qu'il le sera aussi pour toutes les autres à venir...

Depuis le temps, vous vous connaissez sous toutes vos coutures et vous êtes probablement au courant de vos pires comme de vos mauvais coups. Parce que c'est probablement une des personnes qui est le plus au courant de tes secrets les plus gênants, en voici 8 que tes amis d'enfance sont les seuls à savoir à ton sujet!

1. Le nom du premier gars/fille sur lequel tu as tripé

Même si ton premier vrai chum est venu pas mal plus tard, il y en a probablement un qui t'avait tombé dans l’œil avant même que t'aies tes premières règles. T'avais 10 ans, tu voulais que ça devienne ton chum pour faire comme dans les films que t'aimais ben et tu lui as même donné un surnom bizarre pour pouvoir parler de lui avec tes amis sans qu'un intrus s'en rende compte... C'est correct, on est tous passés par là!


2. Tous les détails inimaginables concernant tes « premières fois »

À quel point t'as été awkward pendant ton premier french, la première fois que tu as eu tes règles sans que tu t'y attendes, la déception qu'a représenté ta première fois au lit avec ton chum, la première fois que tu as pris ta première brosse et tout le vomi qui venait avec... Tes amis qui te connaissent depuis longtemps se souviennent probablement autant (sinon mieux) que toi de tous les détails de toutes tes « premières fois », même s'ils s'en seraient parfois bien passés.


3. Que tu as continué à ______ même si tu étais beaucoup trop vieille pour ça

Ils savent que ça t'est arrivé un peu trop souvent de te cacher avec une ou deux Barbies dans ton garde-robe pour jouer avec. T'avais beau avoir passé l'âge depuis un méchant bout, t'aimais ça et ta petite cousine qui en recevait encore à Noël te donnait le goût de retomber en enfance. Même si tu t'étais juré de garder ça pour toi, c'est sorti au fameux jeu Vérité ou Conséquence (auquel vous avez juste trop joué, d'ailleurs) et le chat est finalement sorti du sac... Oups!


4. Les fois où tu as pleuré incontrôlablement pour aucune raison valable

Pendant notre adolescence, c'est pas toujours facile de garder un contrôle sur ses émotions. Faque parfois, ça éclate sans que tu puisses te retenir et tu finis par te ridiculiser devant ton ami qui ne te juges pas (ou presque pas). #HormonesHorsDeContrôle


5. Ton obsession pour un groupe un peu trop pop

C'est correct, les tounes de One Direction sont pas siii pourries que ça... On a tous au moins une chanson/un groupe sur lequel on est coupable d'avoir triper malgré nos goûts habituels musicaux habituellement potables. C'est pas grave, on a tous droit à nos moments cuculs une fois de temps en temps qui nous apportent juste assez de bien-être, non?


6. À quel point tu t'es fait engu*uler par tes parents

Et ça concerne pas seulement ton enfance. Ils étaient là pendant que ça t'est arrivé (vu que tes parents ne se gardaient plus une p'tite gêne étant donné que tu faisais littéralement partie de la famille) et ils ont été témoins de tes moments d'humiliation les plus profonds. Les amis proches, ça partage tout, non?


7. Ton incapacité à faire quelque chose que tout le monde sait faire

Ça se peut que toi, t'as toujours eu du mal à faire du vélo comme du monde... T'essaies de le cacher comme tu le peux avec les moyens que tu possèdes, mais tes amis d'enfance connaissent déjà ce petit secret gênant vu que tu refusais souvent d'aller faire une ride de vélo avec eux.


8. Les moments qui t'ont fait mourir de honte et que tu préférerais oublier

Tsais la fois où tu as lâché un pet pendant ton cour d'histoire.  Ou la fois où tes règles t'ont prise par surprise pendant que tu portais du blanc. Peu importe ce qui te vient en tête en lisant ça, je suis sûre et certaine que vous partagez probablement plus d'un moment gênant l'un sur l'autre!


9. Le nom un peu* ridicule de ton adresse MSN

*Un peu, c'est l'euphémisme le plus géant de tous les articles que j'ai écrits. Jusqu'au jour où tu as enfin pris deux secondes de ta vie pour t'en créer une autre un peu plus décente, tu n'osais jamais dire ton adresse MSN à voix haute tellement tu la trouvais ridicule (et avec raison)...

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications