Seulement 16% de la population mondiale seraient gauchers. Même s'ils sont plus présents dans certains pays que dans d'autres, cette minorité visible reste présente un peu partout et influence son milieu grâce à sa grande créativité! À cause de leur petit nombre par rapport aux gens qui préfèrent utiliser leur main droite au quotidien, le monde oublie souvent de s'adapter pour leur convenir également, et ça peut être pas mal frustrant...

Parce qu'être gaucher, c'est loin d'être facile, voici 9 problèmes que tous ceux qui dépendent de leur main gauche vivent tous les jours! Si tu fais partie de ce groupe à part, tu risques fort probablement de reconnaître tes propres défis que tu relèves bravement au quotidien.

1. La marque de crayon sur le côté de la main gauche quand ils écrivent

Elle est tout simplement inévitable! Quand les gauchers sont en train de faire leurs examens et qu'ils sont super concentrés, ils ne prennent pas le temps de faire attention aux mots déjà écrits ( et on s'entend aussi que personne a une seule seconde à consacrer à ça quand c'est le rush pour finir l'examen)... Résultat : ils se ramassent avec une belle marque de plomb ou d'encre qui part pas si facilement que ça le long de leur petit doigt. Le bonheur total!


2. Les boîtes manuelles dans les voitures qui sont toujours au mauvais endroit

Vu que la plupart des gens sont droitiers, c'est ben normal que les concepteurs d'autos aient décidé de placer les boîtes manuelles à droite. Mais ça reste quand même gossant pour les gauchers qui aimeraient bien pouvoir conduire avec leur main habile alors qu'ils sont pognés pour se débrouiller avec leur main attardée! Disons que pour eux, l'Australie et l'Angleterre ont un attrait de plus...


3. Les cahiers spirales qui les agressent

Ces cahiers-là sont littéralement les ennemis jurés des gauchers! Quand ils sont pognés pour écrire sur le recto des feuilles, ils s'accrochent toujours dans les mautadines de spirales qui sont loin d'être les choses les plus douces sur Terre. Entre bannir ces cahiers de leur matériel scolaire et devoir écrire seulement au verso pour que ce soit pas trop désagréable et mal écrit, le choix est pas trop difficile à prendre!


4. L'incapacité d'emprunter une paire de ciseaux

Étant donné qu'ils ont environ 3 chance sur 20 de trouver quelqu'un qui écrit de la même main qu'eux, emprunter un objet aussi banal qu'une simple paire de ciseaux est souvent pas ben ben évident. Ils ont comme pas le choix d'être vraiment à leur affaire parce qu'ils savent bien qu'ils vont finir par faire un sondage auprès de tous leurs camarades de classe pour en trouver un comme eux... Et on s'entend que ce dont on a besoin finit toujours par disparaître quand on en a besoin, right?


5. Les collisions constantes de leurs coudes quand ils mangent près des autres

Parce que c'est autant chiant pour le gaucher que pour le droitier qui sont côte-à-côte. Même si les gauchers peuvent parfois s'en sortir en choisissant le siège le plus à gauche, ça arrive qu'ils n'y pensent pas et qu'ils passent tout leur repas à taper sur les nerfs de leur voisin et de maudire leur choix!


6. Les poignées de mains qui se font toujours avec la droite

Et s'ils ont le malheur de tendre la main gauche à un droitier, ça crée un moment plutôt malaisant parce qu'il est habitué à faire ses poignées de main avec l'autre... Comme si les objets conçus pour les droitiers suffisaient pas à faire sentir aux gauchers qu'ils n'appartiennent pas à notre monde, les échanges sociaux se mettent aussi de la partie.


7. Les mots qu'ils décrivent finissent par devenir brouillés

La mine qui se retrouve sur leur main gauche ne sort tout de même pas du néant! Puisqu'ils sont pas nécessairement malpropres, le struggle de devoir réécrire une partie de leur texte pour qu'il soit pas trop dégueu et tout croche fait bel et bien partie de leur quotidien. Même si les traces de liquid-paper ou des mots effacés font que le résultat est loin d'être fameux, ils ont comme pas le choix...


8. Les billets de bus qui se glissent de la main droite dans la machine

Quand les transports en commun se liguent avec les échanges sociaux et les objets contre les gauchers... Vu que la machine se trouve nécessairement à droite, ils glissent maladroitement leur billet dans la machine avec leur "mauvaise" main ou encore ils se tortillent pour le faire avec leur gauche. Encore une fois, c'est juste beaucoup trop désagréable!


9. Les bureaux-chaises faits pour les droitiers

Ils ont beau être de plus en plus rares, les gauchers savent qu'ils vont vivre un calvaire quand ils en voient dans leur classe! Comment être confortable quand le bras-de-ta-main-qui-écrit pend dans le vide au lieu d'être accôté sur ton bureau? Même si faire partie d'une minorité visible de la population a son cachet, ce désagrément parmi tant d'autres est juste chiant et tu te dis souvent que ça en vaut pas la peine...

Ma source : Lesgauchers

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter