C'est connu que les filles se posent des questions. Semblerait que ça nous rend complexes. Avec toute la répartie du monde, je te rétorquerais franchement «t'es qui toué pour dire ça?». Pas que je suis tannée d'entendre les mêmes phrases pré-mâchées mais ça ressemble à ça! Ça pis «C'est toutes des folles».

Ben oui, on est une coupe de folles, mais toi t'es pas plus finfino de fréquenter juste des folles. BREF! Chose dite, chose faite, je te brosse aujourd'hui un tableau des 10 questions qu'on se pose le plus souvent nous, filles de la vingtaine. Si après ça, tu nous saisis pas, va .


1. Est-ce que j'abandonne mon BACC?

Tu te poses tout le temps cette question-là vers la fin de ta dernière session, avoue? Tu te rends compte que c'est pas pentoute ce que tu veux faire. Ça te drive pas tant que ça finalement l'Allemand, 3e langue. Tu le finis pareil et quand t'as ton diplôme entre les mains, t'as beau avoir rushé 3 ans, tu te sens vide par en dedans. Est-ce qu'il est trop tard pour changer de domaine rendue à 25 ans?!


2. Comment je fais pour changer le monde?

 Y'a pas de petits rêves dans la vie (c'est beau, je sais que je sonne comme une animatrice de pastorale depuis que t'as commencé à lire, on va s'en sortir je te le promets!) mais t'as profondément envie de t'investir dans ce monde-là parce que t'es ici juste une fois. Soit en voyageant ou en faisait une différence. Regarde autour de toi, c'est peut-être déjà fait!


3. Est-ce que je me pette la face ce soir?

Y'a une étude qui est sortie y'a pas longtemps disant que prendre un verre de vin par soir ça prévenait de la folie. Bon, perso, je l'ai testé et je confirme que je suis pas plus folle! J'ai comme philosophie que chaque soir est un petit weekend! Si tu t'enlignes pour boire un mercredi, au moins, choisis un bon vin!


Crédit photo - SmilingSuicide

4. Est-ce que je vais trouver le bon?

Maudite question plate de jour de vidange de carré aux dattes moisi! C'est la pire question de toute l'histoire des pires questions, non? BEN OUI, on va toutes finir par le trouver le bon. Les dates que t'as sont de plus en plus démoralisantes mais c'est juste que le bon est en retard. En même temps, veux-tu vraiment sortir avec un gars qui manque le train pour enfin te rencontrer? Pas fort...


5. Est-ce que je VEUX trouver le bon maintenant?

Et une fois qu'il est là on veut rien savoir. Contrairement à ce que la majorité des gars pensent ce n'est pas parce qu'«il est trop fin» ou «pas assez bad boy» (maudit stéréotype à coucher dehors encore une fois). En fait ça a pas grand chose à voir. Ça fait juste 2 ans que t'es célibataire et t'es vraiment bien avec toi-même, à un tel point que ça te tente pas tant de te remettre à rendre des comptes à quelqu'un...sh*t happens.


6. Comment faire de l'argent?

Ça c'est le genre de question qui t'empêche de dormir. Dans ta tête t'avais un plan de match de fou, c'est SÛR que ça allait marcher. Ça marche pas de même, fille. En fait ça marche rarement selon les bases du plan initial. Fack t'économises tes cennes et tu te prends 4 jobs en même temps! On dormira dans une autre vie...


7. Me mettre au crossfit?

Ou toute autre forme d'entrainement mais le crossfit c'est une tendance qui est jamais passée, right? C'est fou quand même, l'autre fois je lançais un appel à tous sur Facebook pour des suggestions d'endroits où m'entrainer, 42 personnes ont commenté. Désespoir. En tout cas, ben contente qu'autant de gens se soucient de mon gras de bébé (oui c'est du gras de bébé...)!


8. Où magasiner?

Parce que le linge que t'as acheté y'a une coupe d'années chez Joshua Perrets y te tente ordinaire. Surtout que tu t'es trouvé une job et que ce serait le fun que t'aies l'air un minimum pro. Y'a plein de boutiques indépendantes à Montréal que t'aimerais essayer, mais ça coûte cher et ça te tente pas de mettre tout ton argent là-dedans. Simons, here I come.


Crédit photo - Christine Kase 

9. Est-ce que je suis là où je voulais être il y a 5 ans?

C'est sûr que non. Ou si oui, ben clap, clap, clap, t'es une des rares! Les plans ça changent. Tu te voyais peut-être pas encore habiter chez tes parents à 25 ans ou pas avoir de BACC. Tu te voyais peut-être à l'étranger ou même mariée. T'es peut-être pas là où tu voulais être dans la vie mais dis-toi que c'est là que tu devais être (ok, l'animatrice de pastorale is out).

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications