Montréal est une belle ville, avec plusieurs atouts. Je dirais même que Montréal est une ville (presque) parfaite. Si tu as déjà eu le «plaisir» de conduire dans Montréal, tu as très probablement remarqué certains aspects qui laissent grandement à désirer, en allant de la signalisation automobile à la qualité des routes, en passant par la congestion routière. On peut se demander si avoir une auto à Montréal est vraiment une si bonne idée. Tant qu'à moi, si tu vis ou tu habites à Montréal, tu ne devrais pas en posséder une.

Voici quelques raisons qui risquent de te parler...

1. Le ... transport en commun ?

On a beau se plaindre du service de la STM, on ne se rend pas compte à quel point on est chanceux d'avoir un tel système de transport en commun. Quand on regarde ça de façon objective, on voit à quel point Montréal a un très bon système de transport en commun. Le métro couvre une bonne partie de l'île, les bus se rendent dans pas mal tous les coins, autant les plus fréquentés que ceux plus loin. Les frais, bien qu'ils augmentent souvent, sont très raisonnables, considérant l'envergure et l'étendue du système, en plus de son accessibilité... Le transport en commun est la raison #1, selon moi, pour laquelle tu ne devrais pas posséder une auto à Montréal.


2. Ça coûte cher

Le parking. Les tickets de parking. Contester ton ticket de parkingTout ça, ça fini par te coûter beaucoup trop cher à la longue. D'abord, tout le temps qu'on perd pour trouver un espace de stationnement à Montréal est méga frustrant. Quand tu as FINALEMENT trouvé ton spot, tu te rends compte que c'est pas gratuit. Loin d'être gratuit, même. À coup de 8$ le parking, tu te rends compte à quel point ça fait chier, posséder une auto à Montréal. Vient le moment où tu pognes une contravention de 55$ et que, bien sûr, tu veux le contester parce que t'es persuadé que t'étais en droit de te parker à cet endroit-là ... encore de l'argent dépensé, bref t'as compris le concept.


Crédit photo - radio-canada 

3. Ça coûte cher, encore

L'essence. C'est cher en titi. Le coût du gaz au Québec est le deuxième plus élevé dans le pays au grand complet. T'en rends-tu compte ? Je parie qu'à chaque fois que tu fais ton plein d'essence, une petite partie de toi se brise en mille morceaux. Ça, c'est sans compter les autres dépenses qui viennent avec l'auto : les plaques, les assurances, l'entretien, etc. Juste pour le fun, fais donc un calcul de ce que ton auto te coûte par année... Oui, mes sympathies.


Crédit photo - FaithandCultureNow

4. Le monde fou sur la route

Crazy people everywhere. Conduire à Montréal, c'est tellement rendu un sport extrême ! Les gens sont tellement pressés et stressés sur la route qu'ils conduisent n'importe comment. On s'entend que des mauvais conducteurs, y'en a partout, mais à Montréal, on dirait que c'est pire. Le stress de la grande ville rend-il les gens cinglés au volant ? Une raison de plus pour ne pas prendre ton auto en ville.


5. La signalisation f*cked up

Les pancartes de signalisation à Montréal, ou une des raisons pour lesquelles je me dis «Fxck that, avoir une auto à Montréal!». C'est compliqué pour rien. Des fois, elles ne font même aucun sens. C'est illisible, et quand tu vois la signalisation, no wonder pourquoi tu as pogné un ticket de parking l'autre jour. Personne ne sait comment la lire comme du monde, la pancarte !


Crédit photo - exruefrontenac

6. Les routes

Pas besoin d'être un expert en la matière pour se rendre compte que nos routes sont dans un piètre état. Les nids de poules - ou plutôt les cratères - dans l'asphalte sont incalculables. Combien de fois est-ce que tu auras entendu quelqu'un dire que la suspension de son auto est scrappée à cause des nids de poule qu'il y a en ville ? Peut-être que ça t'est même déjà arrivé... Avoir une auto, ça engendre déjà assez de dépenses. Si t'es pour changer ta suspension chaque année, autant investir dans un overboard parce que rendu là...


Crédit photo - cjad

7. Les foutus travaux

Les cônes orange, on est tu tanné de les voir partout à Montréal ? À cause de l'état des routes, y'a des travaux à chaque coin de rue. La circulation est lente, tu dépenses toute ton essence alors que tu roules à peine à 5 km/h vu le trafic interminable et que l'air conditionné est à fond. Les détours ne finissent plus et t'as l'impression de tourner en rond chaque fois que tu prends ton auto.


8. Les vélos

Montréal, c'est une ville de vélos. Ils sont partout, on l'a tous remarqué. Les vélos et les autos peuvent cohabiter, mais on sait tous que c'est pas toujours facile. Prendre le vélo, par contre, est beaucoup plus commode lorsqu'on habite ou travaille à Montréal, surtout grâce à Bixi Montréal. En plus, c'est un peu plus difficile d'avoir une contravention à vélo qu'en auto ! Quoique...


Crédit photo - MTL Blog

9. Les services de partage de voiture

Je ne dis pas qu'avoir une auto à Montréal est inutile. Je dis seulement qu'il y a énormément de raisons pour ne pas en avoir. C'est sûr que le fait de posséder une auto en ville peut être très utile. Pour les fois où tu as besoin d'une voiture, je te conseille d'utiliser les services de partage de voiture. Montréal a deux excellentes compagnies de car sharing : Communauto et Car2Go. Tu peux louer une auto pour une courte ou une longue dure de temps. Un bon nombre de véhicules sont disponibles pas mal tout le temps, et le prix est également très raisonnable !

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter