Si je suis bien honnête avec vous, je vous dirais que moi, j’ai fait ce sevrage ô combien difficile pendant « seulement » sept jours. Et si je suis encore plus honnête avec vous (parce que moi et les mensonges, ça fait deux depuis un quand même pas pire long pour de temps), je vous dirais que c’était plus par obligation que par désir de déconnecter de la vie virtuelle.

Le mois dernier, je suis partie à Cuba avec une amie et, pour éviter que ma maladresse me joue encore un sacré tour, j’ai laissé mon cell chez moi (faque, ouais, très techniquement, il était éteint ET dans un autre pays, donc complètement hors de ma portée). J’pense que je t’apprends rien en te disant que je travaille dans le web et, à cause de la job que j’ai, des fois, j’ai le besoin de décrocher des Internets et de ce qu’il s’y passe de bon et de mauvais…

Mon sevrage de réseaux sociaux m’a fait un bien fou et j’pense que tout le monde devrait faire ça une fois dans sa vie pour réaliser à quel point ça nous affecte au quotidien. T’as pas beau ne pas travailler dans le web, je suis sûre que ton cellulaire qui vibre à chaque deux secondes affecte ta santé mentale aussi!

Parce que t’as peut-être besoin que je te convainque, voici tout ce qui se passe (de bon) quand tu oublies que ton cellulaire existe pendant l’espace de 168 heures.

Ta concentration va être plus grande

À cause de ton cellulaire qui te distrait constamment, il paraîtrait bien que tu vas être plus concentré. Bon, OK, je sais que c’est évident, mais ça change quand même pas le fait que ça va t’aider à réviser vu que tu vas pas avoir l’envie presque irrépressible de vérifier si tu as reçu un message chaque trente secondes.


L’information va aussi mieux rentrer

Ton cellulaire a une influence sur ta capacité de concentration, mais aussi sur ta capacité à retenir ce que tu essaies d’apprendre. En effet, les personnes qui étudient avec leur cellulaire performeraient 20% moins bien que celles qui éloignent la technologie d’elles pendant leur session d’étude...


Le FoMO ne te hantera plus

Plus connu sous le nom de « fear of missing out », il s’agit en quelque sorte de l’envie irrépressible de manquer quelque chose de littéralement crucial parce qu’on était pas sur Internet au bon moment. Quand t’es tout simplement plus sur les réseaux sociaux pendant deux longues semaines dures mais nécessaires, tu vas finir par te dompter à ce niveau-là (ce qui est une bonne chose, crois-moi)!


Tes trous de mémoire vont finir par disparaître

Des SMS ou des messages sur Messenger, il paraîtrait que c’est extrêmement nocif pour la concentration vu qu’ils interrompraient ce que tu es en train de faire et te feraient oublier ce que tu voulais/t’apprêtais à faire. Eh oui, les participants d’une étude qui consultaient trop souvent leur cellulaire seraient moins efficaces pour répondre facilement à certaines tâches nécessitant une bonne mémoire. Au niveau plus concret, les ondes émises par ton iPhone auraient aussi un effet nocif sur ta mémoire!


Tu vas voir le monde plus clairement

J’pense que t’es quand même quelqu’un de brillant et que je t’apprends rien en te disant que la réalité et les réseaux sociaux, c’est souvent deux trucs complètement différents l’un de l’autre… La photo que tu viens de poster, tu l’as arrangée pour avoir l’air plus belle et tu t’es placée pour pas que ton gras de bras paraisse trop, pis au fond, c’est ben normal que tu veuilles être à ton meilleur, right?


Ton niveau de stress va être plus bas

À cause de cette manie que tu (et moi aussi là, je suis pas meilleure que toi pour ça) as de te comparer aux autres et de vouloir tout voir et rien manquer du tout, j’pense que c’est bien logique de dire que t’es inutilement stressé à cause de ton cell. En plus de ça, tu vas te montrer plus patient avec les gens qui t’entourent, tu vas finir par prendre conscience que tu es entouré de personnes qui t’aiment et tu risques moins de péter les nerfs à tout bout de champ pour aucune raison valable.


Tu vas te sentir mieux dans ta peau

Juste parce que tu ressentiras plus le besoin pressant de te comparer à tout ce qui bouge et de te montrer sous le meilleur angle à tout le monde. On est tous des êtres humains qui sont très loin d’être parfaits de toute façon, non?


Ton sommeil va être meilleur

Tu passes combien de temps sur ton cell, toi? Trente minutes par jour? Une heure? Plutôt une vingtaine de minutes par semaine au gros max? Si tu es du genre à avoir répondu oui aux deux premières questions, t’es dans la marde : dès que tu dépasses les 20 minutes par jour, ton sommeil va être automatiquement pourri et va aussi durer plus longtemps…

Donne-toi donc un p’tit défi et passe donc une semaine (ou deux si t’es brave) sans cellulaire, tu l’sais que c’est juste bon pour toi anyways tsé!

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications