T'es fin. T'es beau. T'as tous les pré-requis du prince charmant. Pourtant, j'ai pas l'impression qu'on aura notre happy ending.

Pourquoi? Parce que je sais que tu es au moins aussi insécure que moi, que le froid te fait peur et que c'est pas vraiment de mon coeur que tu veux, mais plutôt de ma chaleur. Tu veux de ma présence, de mon réconfort, presqu'autant que j'ai besoin du tien.

Et c'est bien parce qu'on est humains. C'est bien parce qu'on est humains qu'on se convainc que grelotter à deux c'est mieux que de se les geler tout seul, que nos films plates sont meilleurs à deux et qu'on se sent moins malade si on dort en cuillère.

Mais j'ai peur. À vrai dire, je suis terrorisée. Tu me fous la chienne comme on dit. Tu me fous la chienne, parce que même si on s'est promis qu'on se ferait aucune promesse, même si on s'est dit que ce que l'on disait voulait rien dire, bien pour moi, les cuddles insignifiants ont fini par avoir une signification.

Crédit photo - Kamillagaliza

Je sais que tu me comprends pas vraiment en ce moment, mais c'est pas si grave au fond, parce que moi non plus je comprends plus rien. Je m'étais dit que je serais assez forte, que j'avais pas assez de guts pour ça, moi, les sentiments.

Pourtant, c'est venu comme ça, quand je m'y attendais pas. C'est venu comme ça, un matin où je me suis rendue compte que ta présence m'était devenue nécessaire plutôt qu'accessoire, et que ton odeur n'empreignait plus seulement mes draps, mais aussi tout mon être.

Alors maintenant, dis-moi, on fait quoi? On fait quoi de nos « Je ne veux rien de sérieux » et de nos « Mais ça ne veut rien dire »? Dis-moi donc ce qu'on est censé faire quand tout ce qu'on a envie de faire c'est de briser nos propres règles, de dépasser les limites qu'on s'était nous-mêmes imposées?

Non, en fait, fais comme si de rien était. Fais comme si je t'avais rien dit de tout ça, parce que je sais que je sais pas vraiment au fond, et que même si je savais, je voudrais pas que tu le saches.

Viens donc te coller. Pour l'instant il fait encore froid, pour l'instant laisse-moi encore profiter de toi. Le printemps c'est dans longtemps, pis au pire, j'aurai mal à ce moment-là.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications