Être étudiant, c'est pas toujours la vie en rose, surtout quand il faut tout payer soi-même et que papa et maman te rappellent que l'argent ne tombe pas du ciel. Bref, avoir une petite job à côté devient vite "la solution" à tous tes problèmes. Il n'y a qu'à voir le nombre croissant d'étudiants qui bossent dans des fast-foods et qui ne rêvent que d'une chose: fuir en vitesse

Sans compter le fait qu'il faut toujours accueillir les clients avec un sourire radieux, et supporter des clients tous plus différents les uns que les autresil y a de nombreux points qui méritent d'être soulignés.

1- Un univers où tu pues la frite

Ça ne sert presque à rien de porter du parfum ou du déodorant, parce qu'une chose est sûre, tu sentiras toujours la bonne vieille frite à un tel point que tu ne voudras même plus en manger.


2- Le chaos du rush

La fameuse heure de pointe du déjeuner, on se croirait à l'apocalypse. Les gérants te poussent pour que tu te dépêches et crient tout le temps. Tout le monde hurle en même temps pour passer les commandes.


3- Les clients insupportables

« C'est fou comme les gens peuvent être malpolis ma pov' dam! » Eh oui, il faut bien avouer que la foi en la bonté humaine en prend un coup. S'applique à une grande diversité de cas : de celui qui téléphone et ne raccroche même pas, à ceux qui ne disent ni bonjour ni merci.

À part pour demander des sauces d'un ton outré, digne des plus grands accusateurs publics "Vous ne m'avez pas donné de sauces!" . Pour lui, tu es une machine, un robot indigne de la moindre attention, voire même, d'un regard.


4- Des micro pauses de "15" minutes

Autant te dire que décompresser c'est absolument mission impossible. À peine tu es sortie fumer ou t'asseoir que déjà, faut y retourner.


5- Les casiers

Il n’y en a pas pour tout le monde, c’est comme ça. Que ce soit dans le vestiaire des femmes ou des hommes, les plus récemment recrutés se débrouillent pour poser leur sac quelque part avec toutes leurs affaires. Donc, les vols arrivent souvent, histoire de mettre un peu d’ambiance au sein de l’équipe.


6- Les chaussures et ton uniforme

C'est clair que si t'avais le choix de porter ce que tu veux ce serait encore bien mieux! Hélas, une fois embauché, tu enfiles votre uniforme, hérité du dernier « équipier » comme on dit dans les fast-foods et qui colle toujours même après avoir été lavé 2 fois. Puis, vous chaussez vos chaussures de sécurité, héritées aussi d’un ancien équipier, dont les semelles se décollent allègrement.

Ces chaussures, c’est un bonheur: quand tu travailles 9 heures debout non stop (parce que interdiction de s’asseoir pendant le service ou de s’accoler à un mur ou au comptoir).


7- La guerre des nerfs et le stress

Et bien en réalité, bosser dans un fast-food c’est surtout une gestion du stress bien particulière. Il faut savoir que tu n’as pas le droit d’être inactif une seule minute pendant ton shift. S’il n’y a absolument personne dans le restaurant, que tout est propre, il faut quand même trouver une activité. Tu te dévoues donc à trier des sauces (t'sé, les petits sachets ketchup ?) et à passer un coup de chiffon sur la caisse, même si c'est la 4e fois...


8- Le client mystère

Il s’agit d’une personne envoyée par le siège afin de tester le restaurant. Et là, tout y passe: l’accueil, la qualité des produits, la  propreté de l’établissement, tout. Autant dire que ces hérétiques de managers n’ont plus qu’à prier.


9- Des salaires de merde

Avec toutes les tâches que tu fais dans une journée type, au final, tu te dis que tu as bien mérité ta paye. Mais elle est pas si élevée que ça, car à vrai dire, tu devrais être placé dans la même catégorie qu'un héros de guerre!


10- Les engueulades entre gérants et équipiers

J'ai gardé le meilleur pour la fin, l'ambiance ne serait pas la même sans ces petites chicanes. Les managers qui te gueulent dessus pour un oui ou un non et que tu as juste envie de battre pour te défouler, mais bien sûr tu le fais juste en rêve.


Au final, même si ce n'est pas vraiment la joie tous les jours, sorti de là, tu es capable de travailler sous pression et dans un environnement dynamique sans problème. En plus, tu sais reconnaître une bonne frite !

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter