Photo credit - Whicdn

Ahhh les premières expériences du nightlife montréalais! Quand « quoi mettre » et « quoi commander comme drink » résumaient tes principaux questionnements de vie. Tu avais tout plein d'énergie, une caméra digitale et le monde entier à découvrir.

Le temps passe très vite: le 1234, le 737, le Tribe, le Caféteria ainsi que le Light Ultraclub semblent être des souvenirs si lointains. Nous sommes toutes passées par là! Récapitulons pour le plaisir, si tu veux bien?

1. Les fausses cartes

Tu stressais, tu stressais! Tu n'avais pas encore 18 ans et tu devais t'assurer d'avoir mémorisé toutes les informations sur le permis de conduire emprunté à quelqu'un de ta famille ou à quelqu'un que tu connaissais à peine.

Ton pire cauchemar aurait été que la soirée de tout le monde soit gâchée après avoir été foutue à la porte. Tu te rappelais pas de ton propre anniversaire, tsé.


2. La lune de miel

Wow! Maintenant que tu y as goûté...tu capotes. Attendre en file pendant 1 heure dans le froid (les filles en talons hauts et mini jupe)?! OK, pas de problème.

Toi et tes amies vous fêtez toutes vos anniversaires dans les clubs. Maintenant, vous réservez des tables! Vous cotisez pour une bouteille de 200$ à genre 15 personnes, tout ça pour de la Vodka cheap. Le lendemain, tout le monde est malade et se rappelle de rien...BEST NIGHT EVER!


3. La routine

Maintenant que tu as l'âge, tu as un travail à temps partiel et tu conduis l'auto à maman aussi, no more stress, tu es rendu habituée! Toi et ta clique, vous sortez au moins 1 ou 2 fois par semaine aux mêmes endroits où vous ne faites plus de line-up, tu connais le bouncer, tsé.

C'est le fun de danser toute la soirée, rencontrer du nouveau monde et prendre des photos avec vos verres que vous allez publier sur Facebook! Quoi faire d'autre la fin de semaine de toute façon? Rester à la maison? AH, est bonne!


4. Début de la retraite

Tu commences à trouver ça redondant et tu juges tout le monde. Tu as mal à ton porte-feuille (ça commence à être cher tes rhum and coke à 12$). Tu ne te saoule plus aussi vite. Tu as mal au ventre à force de toujours aller au McDo après être sortie. Tu n'as plus rien à porter et tu n'as juste plus envie de te forcer. Tout le monde commence à ressembler à des animaux sortis d'une jungle là-bas.

C'est mieux d'aller dans un petit bar ben relax avec tes ami(e)s où vous allez pouvoir discuter, pas porter de talons hauts et boire de l'alcool pas chère!


 5. Phase terminale

T'aimes bien t'amuser encore, mais t'as juste plus l'énergie. La fin de semaine, tu es déchirée entre vouloir rester à la maison (avec Netflix) ou aller prendre un verre avec tes amies. Une chose est sûre: les jours de "clubbing" sont terminés.

L'envie d'alcool ne t'a jamais quittée par contre! Tu bois encore, MAIS dans le confort de ton chez-toi. Un bon petit verre de vin pour rendre le fait que tu travailles ou que tu vas a l'école toute la semaine plus "agréable". Bref, tu es presque rendue une adulte!

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications