Fin avril, début mai, c'est le temps des spéciaux! Tu iras voir au IKEA, les bases de lit sont en spécial. Ma mère, une vraie de vraie machine pour trouver les meilleurs rabais en ville.  Tu as besoin d'un BBQ? Canadian Tire! Un grille-pain? WalMart! Une table de cuisine? Costco! Filet mignon? IGA!  Nomme-les! Elle le sait!

Merci maman. Grâce à l'argent que j'ai économisé, je peux enfin me prendre des REER et mettre un cashdown sur une maison... Si seulement c'était vrai. 150$!!! Shooters!

Le bon vieux IKEA, le paradis sur terre... Pour les filles! Parce qu'on va se le dire, dans mon paradis à moi, on remplace le jaune et bleu par le bleu blanc rouge et on échange les meubles cheap par une caisse de bières, des ailes de poulet et Jennifer Lawrence qui me chante du Bon Jovi.

Oui, je l'avoue, ce n'est pas cher chez IKEA. Mais, ça vaut ce que ça vaut. Tu vas voir chéri, c'est super facile à monter. En plus, c'est une belle activité à faire ensemble. (Criss non). Prendre une bière sur une terrasse, aller au cinéma, souper au restaurant, ça c'est faire une belle activité! Pour un gars pas tant manuel, passer une soirée à gosser sur une base de lit ne se retrouve pas dans mon top 100 de mes activités à faire cet été.

Si ton couple passe à travers une journée au IKEA et une base de lit, c'est pour la vie! C'est confirmé, vous formez un bon duo. Voici un petit aperçu de ma superbe soirée d'hier à monter des meubles...

*Avertissement, ce texte comporte du langage vulgaire, la supervision des parents est fortement recommandée.

1. « Tabarnak de côlice! »

Tu as tout grafigné ton meuble en ouvrant la boîte à l'aide de ton exacto. Ça part bin!


2. « Y'a bin des morceaux! »

Je construis pas le Stade Olympique ciboire, juste une base de lit!


3. « Y manque un morceau! »

C'est toujours de la faute à IKEA parce tu ne t'avoueras jamais que tu cherches simplement comme une marde parmi tous les morceaux que tu as crissé partout dans la pièce. Je quitte l'aventure!


4. « Passe-moi le tournevis s'il te plaît. »

Tu es encore au stade d'être poli.


5. « Y'é où le tournevis? »

Le tabarnak! Jamais là quand on en a besoin!


6. « Sacrament! »

Tu as évidemment vissé trop fort et le meuble a fendu.


7. « Je ne suis clairement pas Manuel Hurtubise. »

Tu te trouves à chier et découragé de toi-même. Criss que t'es pas manuel.


8. « Ramène-moi une bière. »

Ça règle tous les problèmes. Mais je te confirme que tu n'es pas plus manuel... C'est pire.


9. « Y fait bin chaud! »

C'est le moment que tu te mets en bobette. C'est chic.


10. « Donne un bon coup, ça va rentrer. »

Erreur de débutant.


11. « T'es pas dans le bon trou! »

Ça fait 15 minutes que tu gosses pour faire rentrer un morceau et tu te rends finalement compte que tu ne l'as pas inséré dans le bon trou.


12. « Esti de criss de côlice! »

Tu réalises que de sortir un morceau d'un trou qui n'est pas le sien, ce n'est vraiment pas évident.


13. « J'ai perdu mon boutte! »

Tu finis toujours par perdre LE petit morceau qui tiens toute la patente. Le précieux!!!


14. « J'ai mal au cul! »

Parce que ça fait 1h30 que tu es assis par terre à chercher des vis et des morceaux.


15. « Appelle-moi maintenant: Monsieur IKEA. »

C'est fait, tu as terminé et tu es fier de toi en mâle non manuel que tu es.

(Si on rassemble les six dernières phrases que je viens de citer une à la suite de l'autre, la voisine d'en bas doit vraiment nous trouver louches.)

« Y fait bin chaud! » 

« Donne un bon coup, ça va rentrer. »

« T'es pas dans le bon trou! »

« J'ai perdu mon boutte! »

« J'ai mal au cul! »

« Appelle moi maintenant: Monsieur IKEA »


16. « Y va rester de même en tabarnak! »

Tu remarques à la toute fin en contemplant ton chef d'oeuvre que tu as mis un côté de la tête de lit à l'envers et qu'on voit toutes les vis. Je suis tellement mauvais.

(Suivez-moi sur Facebook!)

Brise la glace et pars la discussion
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter