Lis ceci si tu te sens perdu, peu importe la raison

Y'a toujours une raison, anyway...

(Sauf si tu es littéralement perdu, genre dans la forêt. Là, c'est d'une carte que t'as de besoin.)

Ça m'est arrivé souvent de me sentir complètement perdue. À vrai dire, c'est un peu mon état constant, j'vous avouerais. Je ne comprends pas comment tout le monde (ou presque) autour de moi savent ce qu'ils font et comment ils peuvent presque prédire leur avenir, tellement qu'ils ont une direction bien définie.

C'que j'veux vraiment dire, c'est que c'est correct, se sentir perdu. Ça veut simplement dire qu'on est conscient de l'instant présent, on est conscient que rien ne nous est donné tout cuit dans l'bec, on est conscient qu'on a notre place, mais qu'il faut seulement trouver où est-ce qu'on veut que cette place soit.

C'est ça qu'on oublie trop souvent : on n'a pas besoin d'être parfait, pour être bien. Pour se sentir bien. Pour réussir. On peut se retrouver, même en pensant être perdu. On peut se débrouiller, un jour à la fois, peu importe notre situation.

On n'a pas besoin d'avoir réponse à tout, pour comprendre. Pas pour rien qu'on nous demande 60% comme note de passage, dès notre tout jeune âge. Même si y'a 40% des réponses que tu n'as pas, on t'a confirmé toute ta vie que c'était pas si grave. Que t'allais te débrouiller pis que t'étais même bien équipé pour continuer comme les autres. Si t'as été capable de passer tes math de secondaire 4, t'es fait pour durer.

via @notalent

Je n'ai jamais vraiment cru quiconque qui me disait que ce feeling allait disparaître, mais je ne croirais jamais quelqu'un qui me dirait le contraire non plus. Encore là, ça n'a pas de sens et je parais probablement encore plus perdue. Je n'aurais pas cru quelqu'un me dire que j'aurais 100% dans tous mes examens, à l'avenir. 99%, peut-être. Parce qu'au fond, c'est presque impossible de tout connaitre dans la vie. C'est normal se sentir perdu constamment à (au moins) 1%.

Si ta mère/ton père/quelqu'un t'a déjà dit que ça finissait par s'arranger, c'est pas qu'il connait ton futur. C'est qu'il est déjà passé par là, par ces sentiments-là et que sa vie a quand même continué. Cette personne est partie du même état que toi et a réussi pas-pire-pantoute, j'suis pas mal certaine. Y'a pas de raisons (même si t'es capable de m'en nommer) que tu ne fasses pas la même affaire.

Au départ, j'voulais que vous lisiez ça basically pour pas que je ne me sentes seule, perdue. Parce que c'est tout de même plus rassurant d'être perdue à plusieurs qu'être perdue toute seule. Finalement, après avoir fini d'écrire ça, j'me rassure moi-même un peu. Se sentir comme j'me sens (et comment certains d'entre vous aussi) c'est pas la pire chose. C'est normal, au fond. Ce l'était il y a dix ans et ce le sera encore dans une décennie.

Faut juste se rappeler que de ne pas maîtriser toute la matière, c'est pas la fin du monde. 

Poursuis ta lecture

Partager sur Facebook

On te recommande

Marylou GB