Ahhhhhhhhh! Ces fameuses soirées bien arrosées trop arrosées. Pourquoi on aime tant sortir et se saouler la yeule? Pourquoi on a le besoin de partir sur la dérape aussi souvent? Qu'est-ce que ça nous apporte? À part des hangovers et être plus pauvre que la veille. Pas des souvenirs certain! Je me rappelle jamais du trois quart de mes soirées. Pour vrai, c'est cave. Après plus de 15 ans, je n'ai pas encore eu ma leçon... Et on s'entend que ce n'est pas très sain  pour notre corps et notre esprit.

Plus j'y pense, plus je me dis que ça ne doit pas être si pire que ça finalement. Je dois avoir quand même un peu de fun si je continue de sortir semaine après semaine...

Ben mets-en que j'ai du fun! Parce que lorsqu'on est en boisson, on a de la jasette, on dit de la marde et on sort de notre zone de confort. Je me fous de tout! Demain? Connais pas pas ce mot.

Si tu sors avec moi un soir, tu reçois ce message par courriel juste avant de partir: Avertissement, cette brosse est pour les vrais de vrais guerriers. La supervision de vos parents est fortement recommandée.

Si j'avais pas fait autant le cave dans ma vie, je n'aurais pas de souvenirs aussi uniques, parce que oui, des souvenirs que tu ne te rappelles pas sont les meilleurs! (Ça dépend) C'est con à dire, mais je dois la majorité de mes moments les plus cocasses à l'alcool. Je n'aurais pas autant d'histoires à vous raconter, je n'aurais pas un tatoo fucking laid sur le pubis, je n'aurais pas rencontré autant de personnes extraordinaires, je n'aurais jamais fait l'amour, je n'aurais jamais dit à une fille la phrase: Come on! Au pire j'va garder mes jeans,  je n'aurais jamais échangé mon manteau à un itinérant en plein hiver contre un demi hot-dog, je n'aurais jamais envoyé une photo de ma bizoune à ma boss par erreur...  Je n'aurai pas le regret plus tard de ne pas avoir profité de la vie ça c'est certain.

Oui je suis conscient de ma santé et de mon portefeuille. Je suis quand même devenu semi responsable avec le temps, mais c'est plus fort que moi. Je dois absolument faire sortir le party animal en moi sinon je vire fou. Ça me fait du bien, même si je regrette d'être en vie le lendemain matin et que ça prend deux jours m'en remettre. Parce que oui, quand je dérape, je dérape solide. Pourtant, chaque fois, je me dis : Prochaine fois, vas-y donc un peu plus molo. Je vous confirme que je n'ai aucune loyauté envers moi-même et que c'est de pire en pire. J'ai comme pas de fond.

Je crois qui faut voir le bon côté de la chose. Parce que dans 20 ans, on va se rappeler du fun qu'on a eu lors de certaines soirées, pas de nos hangovers. C'est certain que si le lendemain matin tu as chié dans ton lit et vomi dans la sécheuse, tu vas t'en rappelé. Et ça va être tordant à raconter à tes enfants. J'ai hâte.

S'évader, décrocher... Je crois que c'est important. Par contre, je ne dis pas que je suis fier de tout ça. Loin de là! Mais je ne regrette rien du tout. À part peut-être la grosse Sandra à Punta Cana... J'en ai encore des frissons!

Soyez prudents, ne soyez pas désagréables, ne conduisez pas sous l'effet de l'alcool, respectez les femmes, amusez-vous et profitez de la vie! Peace.

*prendre ce texte avec modération.

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications