Tout ce que tu veux savoir sur la chirurgie esthétique du sexe féminin dont tout le monde parle - Narcity

Tout ce que tu veux savoir sur la chirurgie esthétique du sexe féminin dont tout le monde parle

La labiaplastie, une chirurgie esthétique de plus en plus populaire auprès des jeunes femmes.

Ces derniers temps, ce n'est pas rare de voir des gens qui ont eu recours à la chirurgie esthétique. Celle-ci est devenue pas mal plus banale qu'avant et on en voit de plus en plus qui sont passés sous le bistouri. Après les seins, le botox et les injections aux lèvres, on apprenait cette semaine que les chirurgies du sexe féminin ont de plus en plus la cote surtout auprès des jeunes femmes. 

À lire aussi: Tout ce que tu veux savoir sur le lifting des fesses dont tout le monde parle

La labiaplastie, plastie génitale ou encore nymphoplastie est en fait une chirurgie qui consiste à la réduction et/ou l'excision de l'excédent de la peau des petites lèvres vaginales afin qu'elles soient inapparentes en position debout. Certaines femmes y ont recours pour des raisons médicales alors que d'autres le font pour des raisons purement esthétiques. 

Parce qu'on ne connaît pas grand-chose à propos de cette chirurgie, on a décidé de se renseigner auprès du chirurgien plasticien, le Dr Mario F Bernier qui se démarque dans son domaine au Québec en plus du témoignage de Eve (nom fictif pour garder l'anonymat) qui a eu une labiaplastie et qui nous explique son expérience.

Évidemment, cet article sert à documenter les personnes qui pensaient déjà avoir recours à ce type d'intervention, ou qui sont tout simplement curieuses à cause de la montée énorme en popularité de cette procédure. En aucun cas Narcity encourage les femmes à avoir recours à des modifications corporelles pour se sentir bien dans leur peau. 

@praxis_binzalleeembedded via  

Avant la chirurgie

Selon le Dr Bernier, les femmes qui ont recours à cette chirurgie le font pour des raisons d'inconfort (port de certains vêtements ou pendant les relations sexuelles) et pour des raisons esthétiques. 

Pour Eve, qui a eu recours à la nymphoplastie à l'âge de 19 ans, c'était une question d'inconfort. «j’avais remarqué depuis ma puberté que j’avais des petites lèvres plus longues et gênantes. J’en ai parlé seulement vers l’âge de 18ans à une amie proche et à ma mère puisque je n’étais pas à l’aise d’avoir des relations intimes à cause de mes lèvres un peu plus longues que la normale. J’avais lu un article dans le magasine COOL qui en parlait et cela m’a motivé à faire mes démarches.»

Lorsqu'Eve a eu sa chirurgie en 2012, la procédure était encore peu connue. Aujourd'hui, ce n'est plus le cas puisque la plastie génitale est la chirurgie qui a connu l'augmentation du nombre d'interventions la plus élevée en 2017. Le chirurgien Bernier attribue cette hausse de popularité aux nouvelles pratiques sexuelles des jeunes femmes.

« La popularité de l'épilation totale des parties génitales a aussi contribué à l'essor de cette chirurgie, car les patientes sont plus critiques face à cette partie de leur corps. Il y a aussi l'exposition à la pornographie qui fait en sorte que les femmes se comparent aux actrices.»

Le fait que cette chirurgie ne soit plus tabou ajoute aussi à l'engouement. « Les patientes qui vivaient avec cette situation sont maintenant au courant qu'une chirurgie existe pour les aider », indique le plasticien. 

@thoseseendancingembedded via  

Le processus de la chirurgie

Cette intervention se pratique sous anesthésie générale ou locale avec sédation et a pour but de réduire l'excédent de peau des petites lèvres tout en gardant un aspect naturel, de corriger un asymétrie ou de diminuer le capuchon d'un clitoris trop long.

Avant de passer à l'opération directe, les patientes ont une première consultation avec le chirurgien où elles passent un examen physique. Ensuite, le Dr Bernier discute avec les patientes de leurs attentes et de la technique opératoire suggérée. Des photos avant et après leur sont présentées. Lorsque la patiente décide de poursuivre avec la chirurgie, un 2e rendez-vous est requis pour une préparation préopératoire (prise de sang, prescription de médicaments...).

Ensuite, c'est le jour de la chirurgie. L'intervention dure environ 2 heures et la convalescence pour cette chirurgie est de 1 semaine. 

@sexomcloveembedded via  

Après la chirurgie

Une semaine de convalescence, ça c'est avant d'aller travailler ou de reprendre tes activités. Cependant, il faut attendre jusqu'à 6 semaines avant d'avoir des relations sexuelles. 

Depuis qu'elle a eu sa chirurgie, Eve dit se sentir beaucoup mieux dans sa peau. «Je compare cela aux chirurgies mammaires, que ce soit pour une augmentation ou diminution, c’était un complexe et un inconfort qui par chance a pu être réglé. Je me sens vraiment libre. Seuls ceux qui l’ont vécu comprendront, mais pour moi me promener commando était inconfortable avant cette chirurgie.»

Elle affirme même que sa vie sexuelle a aussi changé, car elle n'avait jamais eu de relation intime avant en raison de son complexe. Depuis, elle a pu vivre sa sexualité avec beaucoup plus de confiance en elle. 

Via @sexomclove

Finalement, celles qui auraient l'intention de passer sous le bistouri pour une raison esthétique devront amasser leur argent.  Une labiaplastie à la clinique privée du Dr Bernier, par exemple, peut coûter à partir de 3 783$ plus taxes. Sinon, si c'est pour une raison médicale et d'inconfort, l'opération se fait aussi au public, mais avec plusieurs mois d'attente. 

 

 

 

 

 

 

Partager sur Facebook