Le site MTL Blog m’a replongée dans mes souvenirs la semaine passée en publiant un article sur les manèges qui n’existent plus à la Ronde. Je me sentais vraiment vieille en me rappelant que je tripais vraiment dans la Tornade, jusqu’à ce que je réalise que bien avant La Ronde, il y avait le Parc Belmont.

Mes parents ne m’ont jamais parlé de ce parc d’attractions, qui a été ouvert de 1923 à 1983 (ce qui me surprend, parce que selon ma mère, la station de métro Berri-de-Montigny est d’actualité) dans Cartierville à Montréal. Aujourd’hui, il n’y a qu’un petit parc (baptisé Parc Belmont) et des condos à l’endroit où il y avait des montagnes russes avant ma naissance.


Crédit photo – pinterest

À l’époque, les Montréalais se rendaient au Parc Belmont en tramway pour « s’évader à la campagne »! Une trentaine de manèges a été aménagée pendant les années 1930.


Les amateurs de sensations fortes pouvaient entrer sur le site pour 35 cents et devaient se procurer des liasses de coupons de 15 sous chacun pour faire les manèges.


Après une ride dans le Cyclone (une montagne russe à charpente de bois) et dans le Tapis magique, les gens pouvaient assister à des spectacles impliquant des artistes et des « phénomènes humains » étranges (nains, femmes à barbe, avaleurs de sabre, cracheurs de feu).


Malheureusement, l’ouverture de La Ronde en 1967 a entraîné le déclin du Parc Belmont, qui a officiellement fermé ses portes en 1983 après une descente de police et un grave accident de manège survenus quelques années auparavant. La rumeur veut que la Ville de Montréal n’ait pas apprécié qu’un parc privé nuise à la rentabilité de la Ronde.

Sources 1 et

Les commentaires sont maintenant fermés.
Paramètres de compte
Notifications
Favoris
Me déconnecter

Enregistre cet appareil afin de recevoir des notifications